AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 <!> Soirée d'ouverture <!>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Walston
Tuneur - Belle caisse
Tuneur - Belle caisse
avatar

Nombre de messages : 1812
Gang : Chef des Flamz-up
Metier : Propriétaire du Macumba Club, Associé à Gryffond Transport, organisateur de courses de rue
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard, Smith&Wesson cal .500, MP5 Navy

MessageSujet: <!> Soirée d'ouverture <!>   Mar 4 Aoû - 16:10

La Marina, territoire des grands hommes d'affaires ou politique et des vedettes du show-biz en passage à Trinity. C'était le lieu où se croisaient les puissants, un secteur "privé" où tous semblaient appartenir à la même catégorie : la plus haute des classes sociales. Et pourtant, la Marina était un lieu hostile, car, comme on s'en rend compte rapidement, chaque millionnaire joue pour sa propre poire au dépend de celle des autres. Chacun d'eux n'avait qu'un but, être le premier sous les projecteurs. Bref, la Marina, c'était ça : le théâtre d'un affrontement quotidien où les riches cherchaient, à travers des sourires hypocrites et des dépenses vertigineuses inutiles, à montrer qu'ils étaient plus riches que les autres riches.

Mais passons cette brève description de la vie quotidienne à la Marina pour nous pencher sur l'événement de la soirée. Le Macumba, club VIP très réputé, existant à Trinity depuis 1982, rouvrait ses portes après cinq difficiles années pendant lesquelles son ancien propriétaire tenta vainement de palier, à travers divers procès, à ses problèmes financiers. La crise l'avait emporté et le nouveau proprio, Jack Walston, avait raflé le club pour une bouchée de pain.


Le Macumba rouvrait aujourd'hui ses portes, et Jack organisait pour cette réouverture une grande réception à laquelle les grandes personnalités de la ville étaient conviées. Le maire serait présent, de richissimes hommes d'affaires locaux et provenant des villes voisines seraient là. Les rumeurs allaient même spéculer sur la présence de diverses stars du cinéma, de la musique et des sports.
Pour cet événement, Jack avait prévu le coup longtemps à l'avance en engageant pour l'animation les meilleurs DJs, et quelques humoristes de renom.
Tout un budget avait été prévu pour renouveler les éclairages et la piste de danse, autour de laquelle s'étendaient de grandes tables où les invités pourraient discuter, et dîner dans de la vaisselle d'or des plats dignes des plus grands restaurants.

L'accueil avait également été soigné. Le parking privé du club était largement assez vaste pour accueillir les véhicules des invités, et un service d'ordre était présent pour en assurer la sécurité. Les invités pouvaient laisser sans crainte leurs véhicules à la garde des voituriers, avant d'être accuellis chaleureusement à l'entrée.

Beaucoup attendaient cette fameuse soirée avec la plus grande impatience, et leur curiosité fut renforcée lorsqu'on apprit que Jack Walston ferait une annonce importante au cours de cette fameuse soirée.

Que la fête commence...



[S'habiller de façon classe est obligatoire. La fête est réservée aux personnalités importantes, ce qui implique que tout le monde ne peut pas rentrer comme ça. Néanmoins, si vous êtes assez malin, vous pourrez peut-être arriver à duper les vigiles en vous présentant de façon assez classe et en vous faisant passer pour ce que vous n'êtes pas, mais tout dépendra de votre imagination : ne soyez pas surprit si on vous jette dehors. ^^
Comme il se peut que ce sujet accueille pas mal de monde, les posts peuvent aller dans tous les sens, aussi n'oubliez pas que rien ne vous oblige à lire ceux qui ne vous concernent pas. Baladez-vous dans votre coin, faites des connaissances, rejoignez certains groupes et surtout... amusez-vous !]

_________________
~~ It's my pride to be named Walston ~~


~~Les Flamz-up, ce n'est pas qu'un gang. C'est bien plus important que ça. ~~
Aristote


Revenir en haut Aller en bas
Takeshi Shimata
Yakuza - Saiko-komon
Yakuza - Saiko-komon
avatar

Nombre de messages : 1731
Age : 28
Gang : Tora Kogane
Metier : Chef des Tora Kogane, Proprio de la plage, Proprio de l'aéroport, Gérant de l'aéroport
Date d'inscription : 02/12/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): colt MP / katana de maître / Steyr Aug

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Mar 4 Aoû - 22:08

Takeshi était resté un peu surpris en recevant un carton d’invitation à une soirée au Macumba Club, il chercha, en vain, le souvenir d’avoir déjà entendu ce nom. Il se dit alors que c’était une sorte de Flyer qui était envoyé à un peu tout le monde en ville, mais, au cas ou, il en toucha un mot à son bras droit. Né à Trinity-City, Mochiyo lui raconta ce qu’avait été ce club pendant ses grandes années, c'est-à-dire un lieu très sélect ‘ ou se côtoyaient les grands de la ville et que son nouveau propriétaire n’était autre que Jack Walston, le frère de l’homme responsable de l’accident qui avait faillit couté la vie à sa bien aimée. L’homme de main sembla même un peu étonné lorsque son patron lui annonça, l’air de rien, qu’il avait été convié à la soirée de réouverture.

Takeshi n’était pas un grand amateur de ce genre de soirée mondaine, il y était convié de temps à autres et avait été obligé de les supporter lorsqu’il était propriétaire du casino. Mais il s’était vite rendu compte qu’elles étaient l’occasion de se faire de nouvelles relations dans le milieu des affaires, qu’elles soient légales ou non. Il prit donc la décision de s’y rendre, quand à celle qui l’accompagnerait, cette fois-ci la question ne se posa même pas. Il s’écarta des tigres présents au QG et sortit son téléphone portable, il navigua rapidement dans les menus et appela l’un des numéros préférés.


Allo Moïra, oui c’est moi, rien de prévu le 4 aout au soir ?

Non ? Très bien, tu peux aller t’acheter une robe grande classe, je t’emmène à la soirée de réouverture du Macumba Club, je passe te prendre vers 22 heures, c’est d’accord ?


Il raccrocha, satisfait, il ne serait pas accompagné par une mannequin sans cervelle comme c’était le cas de la plupart des riches de la ville, mais par la femme qui l’aimait. Il sortit du bâtiment et fonça chez son tailleur préféré, pour l’occasion il se fit faire un smoking grande classe, d’un des tissus les plus nobles, préférant une cravate de soie noir au traditionnel nœud papillon. Il choisit un tissus rouge sang pour le mouchoir qui dépasserait de la poche de sa veste. Une fois que le vieil homme eu prit ses mesures il put retourner à ses occupations.

Le grand soir venu, une Aston Martin fraîchement lustrée se gara en bas de l’immeuble de la Cubaine, Takeshi attendit quelques minutes avant que ça douce apparaisse par la sortie principale. Il sortit lui ouvrir la portière passager, vêtu de son smoking neuf, et ne la lâcha pas des yeux, il finit par la complimenter.


Finalement je ne sais pas si je vais te laisser y aller comme ça, tu vas toutes les éclipser dans cette tenue.

Tu es magnifique.


Il l’embrassa furtivement au passage, et ferma la portière une fois qu’elle fût convenablement installée. Il monta à son tour et roula calmement en direction de la marina, en passant à côté des plages privées, il y jeta un coup d’œil intéressé, se disant que si le bénéfice était au rendez-vous ce serait peut être l’un de ses prochains investissements. Il finit par arriver devant l’entrée principale du Macumba Club, par habitude il repéra immédiatement les gardes armés et l’important dispositif de sécurité mis en place pour l’occasion. Walston n’avait pas lésiné sur les moyens pour que cette soirée soit réussie, c’était chose sûre. C’est donc serein qu’il confia les clés de son anglaise au voiturier qui s’était approché de lui, il en profita pour glisser un billet dans la poche de ce dernier. Il savait que c’était ainsi qu’il avait le moins de chance qu’elle soit abimée ou qu’il manque quelque chose à l’intérieur. Il rattrapa rapidement sa compagne et lui offrit son bras pour pénétrer dans le club.

Le couple monta les marches sans encombres et Takeshi constata avec plaisir qu’ils étaient parmi les premiers invités, ainsi ce serait aux autres de venir le saluer et non l’inverse. Il parcourut la pièce du regard, et vit un homme lui faire un signe de la main lorsqu’il croisa son regard. Il s’agissait d’un magnat des finances avec lequel le yakuza avait passé une très bonne soirée autour d’un bon repas et d’une bonne bouteille. Il invita donc la jeune femme à le suivre et se dirigea vers le jeune homme qui s’excusa auprès de l’homme avec qui il discutait pour venir à la rencontre de l’asiatique afin de lui serrer énergiquement la main.


Takeshi ! Comment vas-tu ? Ca faisait un moment déjà!

Salut Allan, oui ça commence à dater !

Je te présente Moïra Ramirez, ma compagne, Moïra voici Allan Harter, un … homme d’affaire, une sorte de « trader plus » si mes souvenirs sont bons. J’ai eu l’occasion de passer une soirée avec lui et je m’en souviendrait encore longtemps !


Enchanté mademoiselle, je dois vous confier que vous n’avez pas choisis un businessman parmi les autres avec celui la, un vrai numéro !


L’homme ne se doutait pas de la véracité de ses paroles, il ne connaissait que la partie légale des affaires des Takeshi et le prenait déjà pour un véritable requin.
Le yakuza resta à discuter avec le jeune homme en attendant de repérer quelqu’un de plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Ven 7 Aoû - 19:57

Je termine ma journée à la concession et file laver mon Impala SS. J’ai hésité un moment entre ma Charger 500 et ma berline mais c’est encore ma full-size qui fait le plus sérieux. Ma Mopar est plus un gros jouet pour un sale gosse et ce soir les apparences vont être cruciales. Une fois la carrosserie noire immaculée, je rentre chez moi ou résonnent mes pas. Depuis que Jenn a pris un logement à elle cette maison me semble encore plus vide qu’avant son retour à Trinity City. Je suppose que sa vie est bien rangée maintenant qu’elle a repris son job d’avocate, je n’ai plus aucune nouvelle, mais c’est compréhensible…comment une avocate pourrait vivre avec un chef de gang de rodders. Mes activités sont incompatibles avec sa carrière et c’est peut être mieux comme ça.

Je prends une douche, me rase de près et enfile mon plus beau costume fait sur mesure dans un tissu gris rayé. Je récupère ensuite mes cigarettes, mon Zippo et mes papiers avant de quitter mon domicile pour aller chercher Jane chez elle avec ma Chevrolet Impala de 96. Je me gare devant son immeuble et coupe le grondement du big block de ma berline. J’ai quelques minutes d’avance et je décide de l’attendre en fumant une clope assis sur l’aile de ma voiture. Je me fais un peu l’effet d’être décalé en étant habillé comme ça, certainement le manque d’habitude. A l’heure pile, une petite brune sors de l’immeuble et viens vers moi. Pour une sortie, elle se débrouille à être pile à l’heure comme pour le boulot. Elle s’avance vêtue d’une robe qui met son corps en valeur sans être vulgaire. Je la vois soudain autrement que lorsqu’elle est derrière son comptoir au QG. Je me fait à nouveau la réflexion que c’est bizarre qu’un aussi joli bout de femme soit encore célibataire.


Tu es ravissante Jane.

T’es pas mal aussi avec ton costume, tu devrais en mettre plus souvent.

Je lui réponds en rigolant doucement.


C’est pas pratique pour conduire.

Mais c’est plus classe.

Elle n’a pas tort. Je fais le tour de la voiture et lui ouvre la porte du coté passager. Elle contourne le capot et viens s’installer dans le siège en m’adressant un sourire accompagné d’un timide merci. Une fois installée dans le siège et ses jolies jambes ramenées à l’intérieur, je ferme doucement la portière et viens m’installer derrière le volant. Je redémarre le V8 de mon Impala et prends la route de la Marina. Je me demande qui à été assez fou pour reprendre ce gouffre à fric qu’est devenu le Macumba avec les années mais je le saurais bientôt. On arrive sur le parking et je dois laisser à contrecœur mon Impala entre les mains d’un voiturier qui doit à peine avoir son permis de conduire. Je n’aime pas ça du tout. Alors qu’un autre voiturier ouvre la porte à Jane, je glisse un mot à celui qui va aller garer ma voiture et qui viens de me donner le ticket qui me permettra de la récupérer.

Y’a une égratignure et j’te coupe les couilles.

Je lui ai dit ça en gardant le ton neutre mais en le fusillant du regard avant d’aller offrir mon bras à ma cavalière pour la soirée. J’aurais préféré venir avec Jenn à cette soirée, mais si j’en crois le nombre d’appels qu’elle m’a passé depuis son départ de chez moi elle ne souhaite pas beaucoup être vue avec moi, je ne vais faire la fine bouche et je vais profiter de la soirée avec la petite brune qui gère parfaitement les affaires courantes des 66ers.

Je présente le carton d’invitation à la porte et nous entrons tout de suite, peu d’invités sont déjà là et à part Jack au fond de la salle je ne reconnais personne. En tout cas, le propriétaire de cet établissement a fait les chose bien, la déco est très classe et l’ambiance ne l’est pas moins à ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Kira Santos
Tuneur - Au top !!
Tuneur - Au top !!
avatar

Nombre de messages : 2072
Date d'inscription : 16/05/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Colt45 / Desert Eagle

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Ven 7 Aoû - 20:42

Un nouveau depart? Ou restait dans cette ville qui lui a tant apporté? Rendu malheureuse mais aussi heureuse? Le choix avait été drolement difficile, mais avant le coeur il y a sa liberté, Keith et Kira n'étaient sans doute pas fais pour vivre totalement ensemble. Leur amour était aussi bien comme ca, il finira bien par revenir un jour, peut-être dans quelques semaines? mois? ou années aucune importance elle lui reservera toujours le même acceuil, un accueil plein de tendresse.. Fini les disputes, fini la haine, elle a tout simplement décider d'accepter les choses telles qu'elles sont pour mieux vivre, pour mieux avancer dans sa vie a Trinity City.

Alors qu'elle avait parcipé a une petite course de rue, elle entendi parler du Macumba club, un ancien club privé qui avait fermé ses portes pour des travaux qui avaient pris plusieurs années... Seul les gens connus, et important de la ville avaient le droit de participer a la fête, était-elle assez connu? Importante? Une seule façon de le savoir c'est de se rendre a cette grande fête organisée par l'un de ses anciens amis Jack Walston, décidement plus le temps passe, plus Jack evolue, il a su faire ses preuves montrer de quoi il est capable. Il ira sans doute très loin dans cette ville, surtout qu'il n'a plus son frère pour marcher sur ses plate bandes.

Tenue de soirée exigée si elle ne veut pas se retrouver a la porte du Macumba club, que va t-elle bien pouvoir mettre? Il faut avouer qu'elle n'a pas beaucoup de tenue typique soirée... Elle enfilera donc un pantalon classe, avec un haut sexy rouge mais restant tout de même raisonnable laissant appercevoir la naissance de ses seins, des chaussures a talons ouvertes rouge et pour finir un petit sac noir pour rappeler la couleur de son pantalon. La jeune femme jeta un rapide regard a la glace pour voir ce que donner le tout, pas si mal, elle devra s'habiller plus souvent de cette facon.. A y repenser plus tard.

Une fois prête, elle descend au garage de l'immeuble pour se mettre au volant de sa Ford Mustang rouge, on aurai pu croire qu'elle avait fais expres de s'habiller de cette facon pour se confondre parfaitement avec sa voiture mais en réalité, elle n'y avait même pas pensé. Et c'est parti pour se rendre a cette grande fête, sera t-elle la bienvenue? Surtout après avoir fais partie des 66ers, Jack l'avait pris un peu comme une trahison même si elle ne l'avait pas vu de cette facon la en participant au projet de Coddy... D'ailleurs Coddy qu'était-il devenu depuis tous ce temps? Ca fais plusieurs semaines qu'elle n'a pas de nouvelle, que le gang reste totalement en suspend... Que se passe t-il? Elle sait que Jenn son ex-petit amie a quitté une nouvelle fois la ville, peut-être l'a t-il suivi pour vivre une vie heureuse avec elle, ce qu'elle n'avait pas su ou plutot oser faire avec Keith... Bref...

En arrivant devant le grand batiment, un homme lui ouvre sa portière puis l'aide a sortir - bon sang que c'est classe - puis ensuite il lui propose de prendre les cles de sa Mustang pour la garer un peu plus loin. La jeune femme accepte sans aucune hésitation faisant totalement confiance au jeune voiturier:

"Faites y très attention j'y tiens"


Ajouta t-elle en lui passant les cles tout en lui faisant un petit clin d'oeil. Les personnes qui connaissent Kira auront certainement du mal a la reconnaitre dans ce genre de tenue, qu'elle n'a pas du tout l'habitude de porter... Elle monte ensuite les escaliers comme le ferai les stars participant a ce fameux festival de Cannes, c'était waou on s'y croyait vraiment. Personne ne lui demanda rien du tout, apparemment tout était parfait, en entrant elle appercu quelques personnes qu'elle connaissait vaguement de vue, il y avait déjà pas mal de monde. Peut-être qu'elle rencontrera des personnes importantes, des amis, et elle aura peut-être le plaisir de retrouver son ancien coéquipiers Coddy McQuarters...

_________________
*La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.*

Revenir en haut Aller en bas
Jack Walston
Tuneur - Belle caisse
Tuneur - Belle caisse
avatar

Nombre de messages : 1812
Gang : Chef des Flamz-up
Metier : Propriétaire du Macumba Club, Associé à Gryffond Transport, organisateur de courses de rue
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard, Smith&Wesson cal .500, MP5 Navy

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Sam 8 Aoû - 0:46

Dans le fond de la salle, Jack s'assurait une fois de plus auprès de quelques employés que tout était bien en place, jusqu'à ce que son visage s'éclaire en voyant approcher une vieille connaissance.
Le jeune propriétaire du Macumba Club n'avait pas lésiné sur l'achat de son costume blanc fait sur mesure. Jack les portait plus sombre d'habitude, mais ce soir était un autre soir.

Un quinquagénaire bien sapé et bien portant se dirigea vers Jack, accompagné d'une jeune femme blonde aux formes généreuses qui devait avoir vingt ans de moins que lui. Le visage de cet homme n'était pas inconnu de Jack : il s'agissait de Donald Abrams, milliardaire américain de l'immobilier. C'était un self-made-man. Originaire de Las Vegas, cet homme avait fait, adolescent, ses premiers boulots dans les grands casinos, et s'était imprégné du monde des affaires en côtoyant ses plus grands représentants.


- Monsieur Walston ! Je savais bien que par mon contact vous alliez devenir un habitué des soirées mondaines.

Jack sourit, se remémorant ses premiers contacts avec ce fameux univers. Il y a encore quelques années, les gens fortunés le répugnaient. Ils semblaient tous avares, hypocrites, et lui faisaient penser à son frère. Mais Jack s'était mit à cotoyer ces gens petit à petit. Il avait fait le connaissance de Donald Abrams par le biais d'un partenaire de Gryffond Transport, et avait découvert que derrière ses grands airs de trou du cul, Donald Abrams était un bon vivant, qui semblait d'ailleurs dépenser autant d'argent qu'il en gagnait. Abrams était un grand amateur d'art, et les murs de ses villas étaient ornés de tableaux provenant des quatre coins du monde. Jack avait pu le découvrir lorsqu'il avait visité son manoir en banlieue de Houston lors d'un voyage au Texas.

- Je ne vous ai pas présenté mon épouse Janine, fit Abrams en indiquant la jeune femme blonde qui l'accompagnait, et qui ressemblait à une cruche par sa manie de jouer avec son index entre ses lèvres.

- Enchanté, répondit Jack en saluant madame Abrams d'un signe de tête. Vous avez beaucoup de goût, monsieur Abrams.

Jetant un regard autour de lui, Jack put constater que du monde commençait à entrer. Il ne devait pas oublier ses devoirs d'hôte ce soir, et essayer de rencontrer un maximum de gens.

De toute façon, il était prévu qu'au cours de la soirée, il fasse une annonce. Un événement se préparait, qui aurait bientôt lieu ici, à Trinity. Même ceux qui à priori ne s'y intéressaient pas pourraient bien y trouver leur compte.
Mais attendons et ne nous précipitons pas. La soirée ne faisait que commencer.


- Et dites-moi donc, monsieur Walston, interrogea Abrams pour tirer Jack de ses pensées, vous n'êtes pas accompagné ce soir ? Allons donc, vous voulez dire qu'aucune femme n'a encore réussi à vous passer la corde au cou ?

La corde au cou... Jack sourit à cette idée. En effet, il n'était pas encore prêt à ce qu'on lui glisse l'anneau au doigt. Néanmoins, pour une fois il aurait aimé être accompagné ce soir. Oui, la présence d'Emily à ses côtés ne l'aurait pas gêné. La jeune femme n'avait rien à voir avec tout cet univers, mais peu importait à Jack qu'Emily puisse être au goût de la bande de pinguins réunis ce soir. Il aurait aimé sa présence.
Malheureusement, Milly avait dû s'absenter de la ville pour quelque temps. Elle avait fourni des explications justes à Jack, et ce dernier ne se faisait pas de soucis, il savait qu'elle reviendrait.
En attendant, le jeune chef des Flamz-up était seul, ce soir.


- Vous allez me trouver impoli, mon ami, malheureusement mon devoir d'hôte m'appelle. Mais j'aurais grand plaisir à vous retrouver plus tard dans la soirée, nous aurons probablement bien des choses à nous dire.

Après avoir prit congé de Donald Abrams, Jack se joignit à la petite foule qui commençait à envahir le Macumba Club. Tous ces gens étaient de riches hommes d'affaires, des politiciens, des personnalités en tous genres... oh, il devait y en avoir aussi qui se faisaient passer pour ce qu'ils n'étaient pas. Mais ceux qui parvenaient à duper les gars de la sécurité avaient au moins ce mérite, et rien que pour leur talent de comédien ils méritaient d'être de la soirée.
Jack n'avait pas encore remarqué la présence de certaines personnes qu'il aurait pu reconnaître, notamment Kira ou Coddy... leur présence pourrait le surprendre, mais il n'allait pas leur interdire d'être là ce soir, c'était leur droit.
Il y avait également Takeshi Shimata, bien que Jack le connaisse très vaguement. Cet homme avait été associé dans quelques affaires avec Matthew par le passé, et Jack avait dû le croiser à quelques reprises, mais les circonstances n'avaient pas dû être bien importantes puisqu'il n'en gardait pas un souvenir très clair.

_________________
~~ It's my pride to be named Walston ~~


~~Les Flamz-up, ce n'est pas qu'un gang. C'est bien plus important que ça. ~~
Aristote


Revenir en haut Aller en bas
Dragan Armanskij
Spécial - Trafiquant en tous genres
Spécial - Trafiquant en tous genres
avatar

Nombre de messages : 70
Gang : Je bosse en Free-Lance
Date d'inscription : 04/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Five-Seven

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Lun 10 Aoû - 11:11

Dragan avait entendu parler de la soirée d'ouverture du Macumba Club. Ce sera la soirée de l'été. Tous les grands noms de Trinity-City seront là, y compris les criminels. Quel meilleur endroit pour se faire des relations, à vrai dire ? Il en avait cruellement besoin. Et les services qu'il proposait étaient utiles. Importation ou exportation de jeunes filles, de drogue, d'armes et de toute autre marchandise, blanchiment d'argent, évasion fiscale, tout cela en ne laissant aucune trace. Rien dans son réseau de sociétés ne pourrait jamais remonter jusqu'à lui, et à fortiori jusqu'à ses clients.

Le trafiquant n'avait pas préparé son infiltration plusieurs jours à l'avance. Ne disposant pas d'une invitation, il devrait la jouer fine. Mais il ne servait à rien de se préparer : l'improvisation sonnait toujours plus juste. Il arrivait facilement à se faire passer pour quelqu'un qu'il n'était pas, jouant des expressions, des voix, des vêtements et des paroles. Cela lui avait bien servit dans le passé, alors qu'il arnaquait les nantis à la Boursque de New-York. Wall Street avait été une belle époque pour lui, mais c'était bel et bien fini.

Le grand soir, Dragan prit tout son temps pour se donner belle allure. Par chance, il avait toujours eu un physique assez noble, des très fins hérités de la famille de sa mère, qui venait d'Erevan. Son père, par contre, venait d'une famille de fermier et était doté de traits plus rustiques, le visage tanné par le soleil. Il prit une douche, se coiffa, se lava les dents avec énergie et passa dans la petite chambre de son appartement pour s'habiller.

Il avait choisi un costume noir sur mesure, reliquat de sa richesse passée, une chemise blanche et une paire de chaussures de cuir noires achetées à un bottier italien, sur mesure elles aussi. Une fois habillé, il se regarda dans le grand miroir de la chambre et émit un sifflement. Il avait fière allure. Le costume était parfait : assez chic pour entrer dans le club le plus prisé de la ville et assez relâché (absence de cravate) pour mettre à l'aise son entourage.

Dragan sortit de sa chambre et éteingit tout dans l'appartement : lumières, prises de courant, appareils électroniques, puis vérifia si tout était éteint une dernière fois. Il sortit et prit l'escalier pour sortir dans la rue.La nuit était fraîche, vivifiante. Il regrettait presque de ne pas pouvoir passer la soirée sur la terrasse de son appartement, au clair de lune.

Dragan héla un taxi et fut accueilli par le conducteur, un asiatique renfrogné, d'un grognement à peine étouffé. Ils roulèrent un petit moment, le taxi s'étant retrouvé dans un embouteillage sur Hemingway's Street, mais finirent par arriver sur la Marina. A 500 mètres du Macumba, il arrêta le chauffeur et paya la course en liquide. Il sortir et marcha le reste du chemin. Mieux valait ne pas se faire remarquer : une arrivée en taxi serait du plus mauvais effet.


A l'entrée du Macumba, un attroupement s'était formé, des éclats de voix retentissaient dans la nuit. La troupe était en fait un groupe de riches hommes d'affaires et d'artistes en tous genres se disputant la préséance. Prennant un air soucieux, ayant répété une dernière fois ses connaissances sur le club, Dragan sortit son téléphone portable de sa poche et fendit à travers la foule à grand pas, tout en parlant à son portable.

-Ecoute Jerry je peux pas te le dire. En tout cas ici c'est le bordel, crois moi c'est fou ! C'est le bordel ! C'est Jack qui va être content. On pensait que des gens aussi riches savaient se tenir.

Une fois arrivé à la hauteur des videurs, il se tourna vers celui qui semblait être le chef, un homme de haute taille, la cinquantaine, bodybuildé habillé d'un costume noir strict, le genre de videur auquel il s'attendait dans une soirée de ce genre, et dit :

-Excuse moi, mais c'est le bordel, il faut un peu reprendre les choses en mains !

Dragan se mit face à l'attroupement et, donnant à son visage une expression de propriétaire agacé, se mit à parler à la foule.

-Bon, il va falloir cesser. Alors, ceux qui ont leur invitation, mettez vous à gauche. Ceux qui n'ont pas leur invitation se mettent à droite. Allez, on se bouge ! C'est quand même impensable qu'une telle situation puisse se produire ici. Bon, vous y êtes ? Maintenant on va d'abord s'occuper de ceux qui ont leur invitation. Pour les autres on verra après.

Il fit volte face et marcha vers l'entrée du Macumba, approchant à nouveau le portable de son oreille, et recommença sa conversation mouvementée avec Jerry.

-Excuse moi Jerry, mais j'ai dû arranger ça, c'est dingue ce qui se passe ici. Les gens ne savent plus se tenir. Il faudra en parler à Jack. Oui, évidemment. Bien sûr Jerry. D'ailleurs, tu sais ce qui est arrivé à Jack la dernière fois qu'on a bu un verre ? On était parti, histoire de passer une bonne soirée et il y avait un mec, un espèce d'homme d'affaires qui...

Il passa l'entrée, espérant que les videurs ne le rappelleraient pas. Mais il était presque certain du contraire. Ils devaient être sous le choc, impressionnés par la reprise en main de la situation par un homme très classe, très énervé, qui semblait être en pleine discussion avec un certain "Jerry" et qui faisait visiblement partie de l'entourage de Jack Walston, étant donné qu'il parlait de lui comme "Jack", ce qu'aucun des videurs n'aurait essayé de faire.


Dernière édition par Dragan Armanskij le Mer 19 Aoû - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jack Walston
Tuneur - Belle caisse
Tuneur - Belle caisse
avatar

Nombre de messages : 1812
Gang : Chef des Flamz-up
Metier : Propriétaire du Macumba Club, Associé à Gryffond Transport, organisateur de courses de rue
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard, Smith&Wesson cal .500, MP5 Navy

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Mar 18 Aoû - 17:04

Le culot de Dragan avait porté ses fruits, car les videurs n'osèrent pas l'interpeller. Le jeune trafiquant s'était fondu dans la masse avec succès, et à présent il était libre de faire des connaissances dans le milieu le plus aisé de Trinity. A condition de rester prudent pour ne pas dévoiler à n'importe qui qu'il était... n'importe qui.

Pendant ce temps, l'hôte de la soirée, l'heureux nouveau propriétaire des lieux, ne cessait d'aller d'un coin à l'autre de la salle, serrant des mains de temps à autre, échangeant des propos aimables et des sourires parfois hypocrites, mais parfois sincères. Il n'y avait pas que des trous du cul qui peuplaient cette soirée, et parmi tous ces gens fortunés, il y en avait pour qu'il éprouvait un réel respect.
C'était le cas de David Law, propriétaire d'hôtels, de casinos, et animateur d'une émission d'information à succès sur le câble. S'en faire un ami était tout à fait avantageux, mais l'amitié qu'il y avait entre David Law et Jack Walston n'était pas une de ces amitiés "synthétiques" qu'on forme juste pour le bizness. Ils partageaient un même humour, des mêmes goûts musicaux, et une grande passion pour les quatre roues.


- Jack ! C'est sympa de m'avoir invité à ta soirée. On ne s'ennuie pas, par ici...

David regarda tour à tour à sa droite, puis à sa gauche. Il était entouré de quatre jeunes asiatiques aux sourires charmeurs, si rayonnants qu'ils étaient presque aussi attractifs que leurs décolletés.

- Tu veux le numéro d'une d'entre elles ?
proposa gentiment David, toujours aussi partageur.

- Merci, David, mais je vais te laisser l'exclusivité cette fois-ci. Je suis pas mal prit.

La réplique de Jack surprit légèrement David, mais celui-ci haussa les épaules. Jack ne prit pas la peine de lui annoncer qu'il avait une relation sérieuse, puisque David ne l'aurait pas comprit. Jack ne s'était pas toujours gêné dans le passé pour commettre des infidélités dans ce genre de circonstances, mais à l'époque, il ne cherchait pas quelque chose de stable. A la différence d'aujourd'hui, où il tentait de se poser petit à petit.

Poursuivant sa marche, Jack manqua de percuter une jeune femme très élégante. Se confondant en excuses, Jack ne la reconnut pas tout de suite...


- Je vous prie de m'excuser, je ne regardais...

Le jeune tuneur ouvrit alors de grands yeux lorsqu'il reconnut Kira Santos. Toujours aussi charmante, mais cette tenue qu'elle portait ce soir avait ajouté un "plus". Quoiqu'il en soit, il était surprit de la trouver ici, même si après tout, elle avait sa place en ces lieux.

- Bonsoir Kira, dit-il finalement, d'un ton mi-étonné, mi-amusé.

_________________
~~ It's my pride to be named Walston ~~


~~Les Flamz-up, ce n'est pas qu'un gang. C'est bien plus important que ça. ~~
Aristote


Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Mer 19 Aoû - 10:27

Nous faisons le tour du club alors que les invités arrivent les uns après les autres. Nous rencontrons plusieurs personnes que je connais, la plupart sont des clients du garage ou de la Hot Rod Factory, et je leur présente à chaque fois Jane. Après tout c’est ma cavalière pour ce soir et ce serait manquer à mes devoirs de ne pas la présenter. Même si elle n’est pas habituée à ce genre de soirée, elle fait très bonne impression. Pour ma part, ce n’est pas vraiment mon genre de soirée préféré, mais j’ai appris à faire couleur locale avec les relations que je me suis fait en ouvrant l’atelier hotrod. Ce genre d’entreprise n’attire pas les ouvriers comme clientèle, mais plutôt les gens puissants et riches.

Je sens soudain une main se poser sur mon épaule alors que je suis en train de trinquer au champagne avec Jane. Je me retourne et me trouve face à face avec un des plus influents juges de la ville. Un homme d’une cinquantaine d’années, dans un costume taillé sur mesure du meilleur gout, le bouc bien taillé, les cheveux parfaitement coiffés comme à son habitude. C’est une vieille histoire entre lui et moi. C’est le premier à m’avoir condamné pour un délit routier et il a fini par venir m’acheter un muscle car à la Hot Rod Factory.


Juge Simpson !

Bonjour Coddy.

Je vous présente Jane Riley… Jane, voici le juge Harry Simpson

Enchanté votre honneur.

Appelez-moi Harry, tout l’honneur est pour moi.

Il lui fait un baisemain très classe, dans les règles, en se baissant au lieu de ramener la main de Jane à ses lèvres. Lorsqu’il se redresse, Jane à commencé à changer de couleur, ce qui me fait sourire. Je change vite de sujet de conversation et je sais sur quoi brancher le juge pour qu’il parte au quart de tour.

Comment va la Thunderbird ?

Elle est parfaite Coddy… Vous voulez un conseil ?

Dites toujours.

Faites des voitures moins fiables, vous ferez plus d’argent.

Certainement pas, mes clients dépenseraient leur argent dans les réparations chez nos concurrents au lieu de nous acheter d’autres voitures.

C’est juste. Bonne soirée jeunes gens.

Merci.

Jane le salue à mi-voix avant de replonger les lèvres dans sa coupe de champagne. Je lui présente mon bras qu’elle prend puis nous continuons le tour de la salle. Je savais Jack intelligent, mais je ne pensais pas qu’il investirait dans un endroit comme ça jusqu’à ce que j’apprenne il y a un quart d’heure que c’était lui le patron. Je me demande pourquoi on a reçu un carton d’invitation au QG du gang. Il doit mijoter quelque chose à coup sur mais je doute que ça puisse intenter à ma sécurité ce soir, il y a trop de gens qui ne font pas partie du monde underground au sein duquel nos gangs respectifs s’affrontent et je doute que ce soit pour me féliciter de ce que deviennent mes affaires ou les 66ers. Il doit toujours me prendre pour un traitre, ce qui n’est qu’une question de point de vue, pour moi j’ai retrouvé ma place au sein du gang qui m’a accueilli le plus longtemps de toute ma carrière illégale de coureur de street racing.

En y réfléchissant, Jack a raison, il vaut mieux diversifier ses activités et avec un endroit comme ça, il se donne une façade respectable bien éloigné de l’univers des courses de voitures et des histoires de gang. Il faudrait que je pense aussi à discuter avec mon conseiller financier de la diversification des mes actifs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   Dim 6 Sep - 2:50

Daniel avait entendu parler d'une soirée d'ouverture du Macumba Club par un de ces ancien client qui lui devait un service pour une histoire d'argents proposa de donner un billet d'entré pour la soirée. Le club n'acceptant uniquement que des membres venant de la haute-socitété et ayant une invitation, c'était gentil de la par de son ancien client. Daniel se pépara pour aller à la grande soirée d'ouverture, il savait qu'il allait pouvoir enfin rencontrer des grands de Trinity autant de gens honnêtes que des personnes ayant une mauvaise réputation, il se prépara chez lui en ce brossant les dents, mettre du déo, se parfumé avec un parfum volé justement pour l'occasion dans une boutique de luxe en ville. Après une heure de soin de beauté Daniel était enfin prêt a partire, bon il avait tout pour plaire ou presque, le physique, le parfum, les habits, mais il n'avait pas la voiture, car arrivé en vieille Lada ça n'allait pas vraiment faire riche et ça ce n'est pas bon pour les affaires, car Daniel compte bien se faire passer pour un tres gros riche de la ville ayant hérité d'un héritage familiale et tout ce qui suis pour ne pas se faire prendre la main dans le sac et savoir que c'est un petit pauvre n'ayant même pas assez pour s'acheter une vrai voiture.


Deux heures après :

Daniel arriva vers le port de la ville pour arrivé au Macumba, mais n'entra pas dedans, il préféra laissez sa voiture plus loin pour ne pas se taper la honte avec ca . Il alla en marchant d'un air de bourgeois et vut le grand monde qui y était convier à cette fête d'ouverture, il prit place dans la file d'attente c'était presque un vrai bordel tout le monde se battaient pour entrer et faire la fête, arrivé au tour de Daniel il donna son invitation au Gros musclor qui faisait le videur et donna son invitation de la par d'un certain Cain.


" Monsieur Cain ?"

"Oui, heum... C'est bien moi il y a un problème ?"

" Vous êtes le même monsieur Cain ? Celui de la radio ?"

Daniel se mit un peu dans une merde profonde, car l'invitation était sous le nom de la personne qui lui avait donné, ça pouvait passer ça, mais le mec était quelqu'un de tres connus et donc s'il se faisait chaupper par quelqu'un qui connaissait le vrai Cain cela allait être le drame et de plus toute sa stratégie pour faire croire que c'est un riche s'effondre et Daniel ne connait sans plus son ancien client , il ne savait même pas qu'il faisait de la radio, mais il ne pouvait plus faire marche arrière et continua donc le jeu.


"Bon je peux entrer ou pas ?!"

"Oui oui c'est bon allez y"

Daniel entra enfin dedans avec un stress énorme, il alla directement vers le comtoir pour demander un vers de Scotch pour lui faire oublié son stress.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: <!> Soirée d'ouverture <!>   

Revenir en haut Aller en bas
 
<!> Soirée d'ouverture <!>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée d'ouverture
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Ouverture de la saison de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les alentours de la ville :: Le Macumba-
Sauter vers: