AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A propos d'une plainte...

Aller en bas 
AuteurMessage
John Kreiton
Police - Agent
Police - Agent
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Pistolet Glock chambré 9mm, Matraque

MessageSujet: A propos d'une plainte...   Lun 9 Nov - 21:03

Ma voiture de fonction se gare devant le garage "Trinity Performance". Je coupe le moteur, j'enlève les clefs, je les range dans ma poche, et je pousse la portière pour sortir. Je sors de la voiture, pour je pousse une nouvelle la portière, mais pour fermer la voiture cette fois. Je sors mes clefs, et je verrouille ma voiture. Ensuite, je les range et je pose une main sur mon Glock.

Un bon flingue, faut l'avouer. Je reste cloué au sol, devant le garage, à l'analyser. Deux portes de secours qui donnent sur la rue en face, quatres portes pour voitures et camions qui sont pas très loin de la porte principale. Hum... Si il tient à s'enfuir, il a les moyens. Mais moi aussi j'ai les moyens de le stopper. Un coup de feu dans la jambe ça calme toujours les mauvais esprits.

Bon, j'entre par la porte devant moi. Pour la discrétion, c'est raté. Je suis vêtu selon la tenue du policier de base, et j'ai le main pour dégainer mon flingue. Et dès que je pose mes deux pieds à l'intérieur du garage, tous les gars qui bossent ici me regarde. Avec un air plutôt normal, ce qui déclenche en moi une vive réaction qui tromble mon calme, que j'essaye cependant de garder.

Je n'essaye pas de m'adresser à un mécano, de peur qu'il m'attaque et que je sois obligé de lui en coller une, ou pire, pourtant, ils n'ont pas l'air agressif, mais j'ai peur de lui tirer dessus par peur qu'il ne m'attaque.

Je tourne la tête dans tous les sens, un peu partout, mais lentemment, pour trouver une indication sur le bureau du propriétaire, Coddy Mc Quarters. Enfin, je trouve un porte avec le haut en verre. Un petit rectangle de métal auquel est inscrit en écriture majuscules noires "Bureau de Monsieur Mc Quarters". Je lève mon pied gauche, puis l'autre, et j'avance petit à petit, non rassuré, jusqu'à la porte. Je frappe deux fois, puis j'entends un petit son qui me dit d'entrer. J'entre dans la pièce, et je vois Coddy. Je lui dis alors, le dépassant avant qu'il puisse de dire quelque chose, s'il veut me dire quelque chose.
- Je suis John Kreiton, TCPD. Je viens ici à propos de la plainte de Taylor Bacci. Vous êtes bien Coddy Mc Quarters ?
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 39
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: A propos d'une plainte...   Jeu 12 Nov - 2:17

Il est à peine neuf heures alors que je gare ma Chrysler 300C sur ma place de parking au garage. Je sors de ma voiture sans la verrouiller, mais sans pour autant laisser les clés dessus. Ce n'est pas parce qu'elle ne risque rien sur ce parking que je dois l'offrir au premier voleur venu. Après avoir claqué la portière, je me dirige vers l'atelier pour voir où en sont les voitures des clients. Je veux surtout m'assurer que toutes les pièces sont bien commandées et que toutes celles qui sont arrivées sont bien les bonnes, le genre de problèmes énervants aussi bien pour le mécano que pour le client. Je fais confiance à mes gars mais pas aux fournisseurs qui ont parfois tendance à se planter. Une fois assuré que tout ce passe pour le mieux à l'atelier, je me dirige vers mon bureau.

J'entre dans mon bureau et accroche ma veste en cuir au portemanteau avant d'allumer l'ordinateur et de m'installer dans mon fauteuil en cuir. Je n'ai pas encore commencé la paperasse administrative que je peste déjà intérieurement dessus. Je me passerais bien de ça mais si je veux que mes affaires restent légales, je n'ai pas le choix. Pas de voitures volées ici, pas de pièces sans factures, rien que des affaires légales et les taxes sont payées à temps et au cent près. Je risque assez gros avec les conneries des 66ers, je n'ai pas envie de rajouter des risques en faisant le con avec mes affaires.

Alors que je suis en train de remplir les formalités administratives pour les salaires, quelqu'un frappe à ma porte. Je me redresse dans mon fauteuil et invite la personne à entrer. La porte s'ouvre sur un flic en uniforme qui entre sans plus de cérémonie, j'attends le deuxième qui ne viendra pas alors qu'il prends la parole. Si mes études de droit m'ont appris quelque chose c'est qu'un flic de base se déplace rarement tout seul pour une affaire officielle. Ce flic n'est pas net.


Je suis John Kreiton, TCPD. Je viens ici à propos de la plainte de Taylor Bacci. Vous êtes bien Coddy Mc Quarters ?

Je suis bien Coddy McQuarters mais je ne connais pas la personne que vous venez de nommer, si c'est un de nos clients voyez à l'accueil, je n'ai pas le temps.
Revenir en haut Aller en bas
John Kreiton
Police - Agent
Police - Agent
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Pistolet Glock chambré 9mm, Matraque

MessageSujet: Re: A propos d'une plainte...   Sam 14 Nov - 21:15

J'espère juste que cet homme n'est pas très instruit, car sinon il pourrait voir qu'un "flic de base", de la bleusaille, ce déplace rarement tout seul pour une affaire officielle. Il est vrai que je pourrai peux être envisager de classer cette affaire contre un petit peu d'argent... Et dire qu'avant, je ne pensais pas être corrumpu un jour. Cette ville à quelque chose qui corruptionne les agents de police, plus que dans les grandes villes. Il est vrai aussi qu'ici, c'est le bordel total. Mais de ce que je sais, il n'y a pas beaucoup de gang, et ils ne s'affrontent pas entre eux. Si ces gangs venaient à s'affronter, la ville bougera de partout et ce sera encore plus que le bordel ! A nous d'éviter ça par tous les moyens !

Il me répond enfin en me disant qu'il ne connaît pas cet homme, et que si c'est un client, qu'il voye à l'accueil, lui n'ayant pas le temps. Non, ça sont trop l'embrouille ça ! Je lui répond alors d'une voix autoritaire, mettant la main sur mon pistolet :
Je suis pas venu là pour aller voir l'accueil. J'ai interrogé cet homme ce matin même et il m'a avoué que c'était vous qui l'aviez frappé. Dans la plainte, il est noté que c'est un de vos employés ou vous. Donc soit vous venez avez moi, si moi je reviens avec 10 policiers et on fouille partout, on embarque tous le personnel et on peut aller fouiller jusqu'à votre ou vos maisons. C'est vous qui voyez !

Il avait donc deux fois selon moi : soit il vient et il coopère, soit moi je reviens avec une dizaine de collègues et on fouille et on embarque tous le monde, avec de la violence s'il le faut. J'espère qu'il adoptera pour la première solution... car s'il connaît les lois, ils pourra me mettre des bâtons dans les roues...
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 39
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: A propos d'une plainte...   Dim 15 Nov - 0:43

Ce flic se prends pour Dirty Harry, il pense m'impressionner en posant sa main sur son arme de service et en prenant un ton autoritaire. Si mes souvenirs de mes études de droits sont bons, il n'a aucun droit pour l'instant et n'ayant pas eu le bonheur d'avoir la lecture de l'avertissement Miranda, je ne pourrais rien voir de retenu contre moi, rien de ce que je ne pourrais dire en ce moment ne pourrait constituer des aveux. S'il veut mettre sa menace à exécution, il va avoir besoin d'un mandat délivré par un juge. Si Jenn était là, elle ne ferait qu'une bouchée de ce flic mais j'ai encore une meilleure idée.

Vu que vous avez déjà pris la décision pour moi, officier. Je vais vous simplifier la tache.

J'attrape mon calepin et cherche le numéro d'Harry Simpson, juge à la cour de Trinity City. Je pose mon index juste en dessous et décroche mon téléphone avant de composer le numéro de son cabinet et de mettre le haut-parleur. A la deuxième sonnerie, c'est sa secrétaire qui décroche et s'annonce.

Bonjour Hélène, ici Coddy McQuarters

Bonjour M. McQuarters, je peux vous aider?

Certainement, Harry est disponible?

Le juge Simpson m'a demandé de ne pas le déranger sauf en cas d'urgence.

C'en est un malheureusement, vous pouvez me le passer?

Je vais essayer.

Merci.

La musique d'attente se fait entendre dans le haut-parleur du téléphone. La dernière fois que j'ai vu le juge Simpson c'était à la soirée d'inauguration du Macumba Club. C'était lui le juge lors de mon premier passage au tribunal pour excès de vitesse et conduite dangereuse, et il est devenu un de mes clients privilégiés avec sa Ford Thunderbird à la Hot Rod Factory. Je me demande bien ce qu'il va penser de la visite du flic que j'ai en face de moi. Un déclic et le juge Simpson prends la communication.

Bonjour Coddy, vous avez un problème?

Pas spécialement, j'aide juste la police. J'ai un policier dans mon bureau qui m'accuse d'avoir frappé un homme dans le garage, sans me donner de date et il me propose de revenir avec dix de ses collègues pour fouiller le garage et ma villa. Je pense qu'il va avoir besoin d'un mandat, vous pouvez vous en occuper?

C'est une plaisanterie?

Pas du tout, vous savez bien que je ne rigole pas avec la loi.

Quel est son nom?

Je lève le regard vers le badge de l'officier et lit son nom que j'ai oublié. Je n'ai jamais eu la mémoire des noms et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer.

John Kreiton. K.R.E.I.T.O.N.

Je prends bien la peine d'épeler son nom.

C'est noté Coddy. En cas de problème n'hésitez pas à me rappeler.

D'accord, merci.

Oh! Coddy! Pendant que je vous tiens...

Oui Harry?

Il faut que je vous amène ma T-bird, la direction vibre sur autoroute.

Amenez là demain, je m'en occuperais moi même. La Biscayne est disponible, vous pourrez repartir avec le temps que je m'occupe de votre T-bird.

Vous ne comptez pas me faire rouler en Chevrolet.

C'est vrai que vous préférez l'ovale bleu au nœud papillon. Je peux vous prêter ma Mustang personnelle, ça fera l'affaire?

Merci Coddy, je serais là en début d'après-midi.

Nous échangeons un salut et nous raccrochons tous les deux en même temps. Je me retourne vers le policier et le regarde avant de prendre la parole.

Je n'ai agressé personne dans mon garage et aucun de mes employés ne m'a rapporté d'incident. Je crains que votre homme ne ce soit trompé ou qu'il ait espéré m'escroquer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos d'une plainte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos d'une plainte...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos du CNE
» Plainte contre Radio-Canada
» Vient porter plainte contre Aurélien (Léo)
» Plainte officielle sur great canadian miniatures
» Le Gvt haitien n'a pas annule la plainte contre JBA: Preval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -L'underground :: Le garage "Trinity Performance"-
Sauter vers: