AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée à trois [Solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emily Stevenson
Gens Honnêtes - Travailleur
Gens Honnêtes - Travailleur
avatar

Nombre de messages : 1174
Metier : Musicienne
Date d'inscription : 21/07/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max):

MessageSujet: Une soirée à trois [Solo]   Ven 20 Nov - 21:00

La fin de journée n'avait pas été brillante et la soirée non plus. Elle n'était pas beaucoup sortie, seulement pour prendre à manger. Mai elle avait regardait si la Pontiac était bien partie. A chaque fois. Cela lui rappelait d'étrange souvenir, même si elle ne savait pas si c'était vrai ou non. Après sa rencontre avec Pablo Mendez, l'homme qui la poursuivait avait disparu. Et c'était à se demander si Pablo avait vraiment exister, et si ce n'était pas le fruit de son imagination. Le lendemain, elle avait un rendez vous très important. Important pour elle, important pour son groupe. Elle put enfin sortir de ce troue à rat. Un sac et une veste sur le dos, elle allait pour fermer sa porte quand elle tomba nez à nez avec le gay de l'hôtel.

Je savais que tu étais de retour Milly! Attends trente secondes!

Il se mit à courir déballant aux yeux de tous des pectoraux gigotant dans tous les sens. La glonflette avait des efforts, tordant. Le voyant disparaître dans sa chambre, elle glissa les clés dans sa poche. Il n'avait pas perdu une seconde, ressortant avec une batte de base-ball.

Tu l'avais oublié, donc j'ai préféré te la mettre de côté.

C'est gentil, merci... murmura-t-elle en rouvrant le tout, pour jeter la batte sur le lit. Je dois y aller, excuse-moi.

Elle s'échappa finalement de l'hôtel, ignorant tout le monde, s'effaçant dès qu'elle pouvait. Une fois dehors, elle chercha ses cigarettes, qu'elle avait roulé à l'avance par pur flemme de le faire dehors et debout. L'allumant rapidement elle jeta un coup d'oeil au soleil, qui commençait à se coucher. Il faudrait faire vite. Prenant son téléphone, elle appela Mike, entendant les sonneries retentir. Une fois féminine répondit. C'était bien sûr, la grosse de Mike. Soupirant, elle lui demanda de lui passer son ami. Pourquoi fallait-il qu'elle réponde sur Son portable. Le droit à la propriété privée, ça n'existait pas dans un couple? Qu'est-ce qu'il avait tous à partager leur bien!

Ouais, Mike, t'as réussis à la mettre dehors? Euh... pardon, l'oiseau va-t-il sortir de son nid?

Arrêtes tes conneries Milly. Oui, elle va voir sa mère. Tu as fait bon voyage? T'es où, tu veux que je vienne te chercher?

C'est bon, je me suis fais accompagner. Sawyer devrait pas tarder à sortir. Tu me récupères sur la grande avenue? Je serais à côté de bouche du métro.

Ok, j'arrive.

Elle se mit à marcher rapidement, et même si elle n'aimait pas fumer en marchant, elle ne pouvait pas choisir entre les deux. Prenant quelques rues, elle se retrouva devant une porte avec des grafitis un peu partout. Frappant, elle attendit quelques minutes avant de voir la porte s'ouvrir. Un grand black apparu et sourit en la voyant. Il l'emmena voir un autre homme, dans un endroit glauque, mais Emily avait l'habitude

Hey! Ma ex-meilleure cliente! Tu sais que je ne peux pas te faire de prix maintenant!

Les prix, tu les augmentais plus quand j'étais out... Et pourquoi tu prends toujours les choses aussi gaiement?

Mouais... Tu veux combien?

Une...

Tu devrais arrêter, tu sais...

C'est toi qui parle... Bye!

Elle glissa une dizaine de billet. Sawyer allait certainement lui en vouloir, mais bon... C'était trop bon. Se dépêchant alors que sa clope venait de s'éteindre pour refroidir et devenir infumable, elle arriva tant bien que mal devant la bouche de métro où Mike l'attendait déjà. Il était dehors et surveillait un peu partout. Oh, il avait pris du poids, c'était sa grosse qui l'avait engrossé à son tour. Hmm, il était transformé, il s'était rasé le crâne, arrachant des yeux des années de tignasse brune. Dès qu'ils se virent, ils s'enlacèrent quelques minutes, parce qu'ils se retrouvaient et qu'ils n'avaient pas eu de moment comme celui-là depuis bien longtemps. Le bonhomme regarda sa montre et déclara qu'ils allaient être en retard. Grimpant dans sa bagnole, certes bien moins jolie que celle de Jack, mais qui en jeté avec sa carrosserie qui semblait tomber en morceaux, la rouille apparaissant sur certains endroits. Cette caisse avait tout vécu, et Emily se demandait encore comment elle pouvait encore tenir debout. Elle était là depuis le début du groupe, elle était venue jusqu'au Etats-Unis par bateau. Et l'intérieur! C'était leur chez-soi pendant un long moment. Il devait y avoir des rats crevés, où alors des restants de vomis.

Elle a pas touché à ta caisse! S'exclama-t-elle en sentant les ressorts lui rentrer dans les cuisses.

Non, elle sait que c'est important pour moi. Tu te rends compte.

Ah que c'est bon,
gémit-elle en gigotant. J'en ai marre de tout ce confort. Du cuir et des coussins moelleux... Ma place...

Tu te souviens t'être battus avec Sawyer pour avoir la place de devant, dit-il en démarrant le moteur qui pétaradé depuis toujours.

Mais je suis malade à l'arrière.

C'est pas vrai...

ça à marché avec lui... chut. Au fait tu as l'alcool?

Tout est dans le coffre!

Ils roulèrent un bon moment. Il n'y avait pas trop de bouchon donc la circulation était fluide. Personne n'aurait pas cru que la jeune Milly avait pleuré quasiment toute la soirée, à cause de ses retrouvailles. Parce que tout ce qu'elle avait réussi était partie en éclat en l'espace de quelques paroles. Il était facile de porter un masque mais il était plus difficile de le faire tenir

Qui t'a amené à ton hôtel?

Jack... murmura-t-elle lasse après quelques secondes de silence.

Ton mec? Enfin, ton ex? Le gars qui était venus une fois à la maison?

Mouais... dit-elle dans le même temps de voix pleine de lassitude.

Il avait l'air bien pourtant? Dit-il en voyant qu'un mec l'insulter pour lui avoir grillé la priorité. Atta, tu peux faire...

Elle sortie sa main pour élevé dans les airs un doigt tout en le gigotant pour lui dire qu'ils l'emmerdaient.

Où est-ce que tu as foiré?

Où est-ce que j'ai foiré? Attends, parce que c'est moi qui fou la merde dans mes relations?

T'as jamais tenue plus d'une soirée après Drew... ou Mike, j'en sais rien comment tu l'appelles!

Hmm, dit-elle en se raclant la gorge, se mentant à soi-même. Jack avait d'autre priorité, et moi j'avais mes problèmes à côté. C'était mieux ainsi.

Et tu l'aimes toujours...

Emily regardait dans le vague, sa tête appuyée contre le siège, ne voulant pas répondre à ça. Voyant le silence que cela avait causé, Mike joyeusement repris.


Vous êtes toutes pareils ! Regardes ma femme! Elle, elle à beau me dire, qu'elle retourne chez sa mère, vous nous mangez dans la main! Elle revient toujours...

Elle, parce qu'elle n'a pas de sous.

Emy, pas de ça avec moi... dit-il froidement. Il était pas riche ton Jules?

Non, Jack, grommela-t-elle ne comprenant pas le sens du mot Jules. Ne me compare pas à ta nana. Moi je vais me faire engrosser par un mec, juste parce qu'il a du fric. J'ai pas envie de gagner, c'est un tas de merde ambulant!

Emy...

Moui, ça va... Mais je ne mangerai jamais dans la main de quiconque, j'ai trop de fierté.

Non, t'es têtu et tu ne veux pas l'admettre.

Oh ferme là...

Ils arrivèrent finalement en avance, sortant de la voiture, ils se collèrent l'un contre l'autre, sentant la fraîcheur de la nuit arriver. S'appuyant contre la voiture, ils attendaient à quelques mètre de la porte de sortie de centre de désintox. Au bout de dix minutes, la porte s'ouvrit, et Sawyer apparut, lui aussi rasé de prêt, le visage blanchâtre, moins maigre qu'avant. Ils avaient dû l'obliger à manger. Il s'approchant claudiquant, tenant son sac du main, il le laissa tomber pour les prendre dans les bras.

Putain vous m'avez manquer les gars! Murmura-t-il alors qu'ils avaient leur tête l'une collé contre l'autre. Putain les mecs! Chuis sorti!
Revenir en haut Aller en bas
Emily Stevenson
Gens Honnêtes - Travailleur
Gens Honnêtes - Travailleur
avatar

Nombre de messages : 1174
Metier : Musicienne
Date d'inscription : 21/07/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max):

MessageSujet: Re: Une soirée à trois [Solo]   Ven 20 Nov - 21:10

Allez monte, on se les gèle.

Une fois dans la voiture, Emily farfouilla dans les cd pour sortir du Primus. Le retour allait être joyeux. Ils se mirent à parler sur leur retour, sur s'ils voulaient vraiment refaire un come back ou s'ils allaient faire autre chose. Mais une chose les rapprochait. C'était qu'aucun ne roulait pas sur l'or. Il y eu un instant de fou rire, comme si c'était des grands gamins, mais lorsque Emily leur expliqua qu'elle avait composé, chacun d'eux dans un marmonna qu'ils avaient fait de leur côté des compos. Mike quand sa femme n'était pas là, et Sawyer quand on lui permettait d'avoir un stylo.

Et ta basse?Demanda-t-elle à Sawyer.

Je l'ai. J'ai laissé ma batterie dans l'entrepôt de ma belle-mère. Oh ça va, rigolez pas! On pourra jouer là-bas!

Ils roulèrent, ressassant le passé, des enfants dans l'âme même si chacun avait changé. Arrivé devant l'appartement de Mike, il se rapidement, voyant qu'il y avait toujours de la lumière dans son appartement. Ah! Elle était toujours là, l'hippopotame! Ils récupérèrent dans des sacs ce qu'il y avait de les bouteilles d'alcools qui étaient dans le coffre. Emily fut étonnée par le nombre mais se tut. Il ne voulait pas se mettre la mine, alors qu'il était papa aujourd'hui. C'était pour ça que les enfants, ce seraient dans longtemps! Deux, trois bouteilles... Sawyer la regarda, haussant les sourcils, mais il ne tut lui aussi. Les retrouver, c'était retomber quelques années auparavant, bien plus de quatre ans maintenant, et elle n'était pas la même. Enfin, elle n'était pas elle-même, c'était certain. La jeune femme s'était renfermée sur elle-même et la seule personne qui avait aperçu était Jack. Encore et toujours lui...

Prenant l'ascenseur tout nouvellement installé, Mike frappa à la porte puis inséra la clé. Sa femme était là. Oh, oui elle avait bien changé, mais elle la voyait toujours comme un énorme boudin sur pattes. La saluant poliment, elle grimaça en voyant le bébé qui se réveillait doucement. Elle se prénommait Kira (^^). Elle grimaça de plus belle en entendant son nom. Comme l'autre garce. Elle devait la jeter hors de cette appartement avant qu'elle fasse des dégâts. Déposant ses affaires, elle entendit Ellen lui dire qu'elle n'allait pas tarder à partir, qu'elle avait besoin de quelques préparatifs et qu'elle les laissait tranquille.


Proposes leur de la prendre?

Euh... ah... euh … ça ira, non vraiment...

Mais Mike ne lui laissa pas le choix, la mini Kira la regardait les yeux encore endormis, gazouillant. Approchant son visage pour sentir l'odeur du bébé, l'enfant donna une tape sur le nez... Oh oui il fallait jeter la mini Kira avant qu'elle ne fasse des dégâts! Si des quelques mois, la mini Kira cognait, qu'est-ce que ça allait faire plus tard? Non seulement un danger pour ce qui l'entourait mais pour elle aussi! Qu'est-ce qu'elle devait l'autre nana? Elle avait dû fuir! Niahah!

C'est déjà une battante!

J'vois ça! Dit-elle en lui rendant le marmot, le voyant la déposer dans son landau, Sawyer refusant catégoriquement de la prendre pour cause de tremblement. Le couple disparut, dans la chambre, se tournant vers son bassiste, elle fit un grand sourire. Regardes ce que j'ai, [i]dit-elle en sortant un petit paquet de coke, une dose juste pour son ami qui la regardait effarée.

T'es qu'une pute, murmura-t-il en secouant la tête.

C'est un test! On est tous passé par là chéri!

Garce! Grogna-t-il en s'affalant sur le canapé.

Se tournant vers le bébé dans sa grenouillère, elle se pencha au dessus du landau et lui murmura en gazouillant.


Ouh, le jolie petit petit bébé. J'ai un cadeau pour toi... ajouta-t-elle en glissant ajouta le paquet de cocaïne au dessus du bébé qui voulait l'attraper. C'est qui va avoir une …

Mike attrapa la main de la jeune femme pour prendre le sachet et le jeter par la fenêtre.

Pas de cette saloperie chez moi, Milly, murmura-t-il dans l'oreille dans l'oreille de la jeune femme.

Oh ça va c'était pour rire, Mike! Je plaisantais, jamais je ferai ça! Bredouilla-t-elle en voulant s'expliquer jusqu'à ce qu'il l'arrête avec un simple doigt marquant le silence.

Rejoignant le bassiste sur le canapé, elle sortie son paquet de clope et le jeta sur la table basse. Attendant que la femme du batteur s'en aille avec le bébé, elle regardait son ancien appartement transformé par une main féminine. Elle rappelait à Sawyer ses bons moments solitaires, le taquinant avec. Tout en discutant, elle prit ses compos dans son sac et les montrait au bassiste qui avait l'habitude d'être une bonne critique. Il rectifia quelques notes, les murmurant, tapant avec son talon le sol, gigotant de la tête. La femme de Mike, les salua toujours aussi avec cette pointe d'hypocrisie dans la voix, récupéra le bébé et partie à l'aide de Mike qui l'accompagnait.


Elle est partie la grosse! Attends, j'ai un cadeau pour toi! Dit-elle en se levant, poussant tout sur son passage, allant chercher dans le placard. Bon, d'accord, c'est Mike, mais aaaahahah!

Elle sortie un carton et le posa sur la table basse.

Cadeauu! Dit-elle en ouvrant dans les bras sous le regard soupçonneux.

Milly, tu pouvais m'attendre!

Dépêches-toi je veux le voir, faut pas rater sa tête.

Déjà, c'est pas lourd, donc c'est pas un ampli...

Dis que j'ai pas de force! Ouvres!

C'était un ensemble de vidéo à but de prendre son pied tout seul. C'était les fameuses vidéos qu'il avait oublié. Il devait bien y en avoir une bonne vingtaine. Éclatant de rire, ils s'affèrent dans le canapé, ouvrant les bouteilles, les verres déjà sur la table. Ils se retrouvaient enfin, le trio de toujours. Un verre en main, ils burent leur premier verre avec un fond de musique qui n'était que Fool's garden.

[Suite plus tard]
Revenir en haut Aller en bas
Emily Stevenson
Gens Honnêtes - Travailleur
Gens Honnêtes - Travailleur
avatar

Nombre de messages : 1174
Metier : Musicienne
Date d'inscription : 21/07/2007

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max):

MessageSujet: Re: Une soirée à trois [Solo]   Sam 21 Nov - 14:55

Alors on fait quoi?

On commande des pizzas! Ça fait deux mois que j'ai envie de bouffer une pizza!

La question Emily, ça ne tient qu'à vous deux. Toi, tu comptes arrêter de faire des allées et retours, et toi Milly, tu comptes arrêter de fuir cette ville et ton mec!

Pitié, arrêtes, je suis pas là pour lui, je suis là pour nous... Ok, et même si …

j'ai terriblement envie d'être avec lui... Cela ne se disait pas... cela ne se disait pas...

Je dois m'occuper de mon père, Ok? Je dois surveiller ses comptes, et voir s'il bouffe pas tout. C'est pas avec sa petite retraite qu'il y arrivera et je veux pas qu'il me bouffe ma vie... Donc je serais obligée de partir de temps à autres...

Si Emi me propose pas de la drogue tous les jours … qui sait.

C'est simple d'y retomber, ça fait trois fois quand même! Et tu vas claquer à la prochaine. Je n'ai pas envie de me retrouver avec quelqu'un d'autres ici, ok?

Haussant les épaules, Mike se leva et alla commander trois pizza avec différentes garnitures. Une fois face aux autres, Emily couchée sur les cuisses de Sawyer, ils reprirent leur discussion. Tous montrèrent leur compos, ils discutèrent longtemps pour savoir vers quoi il devait se lancer, s'il restait toujours dans de ''l'alternative'', ou alors ils tentaient autre chose.

Ce que je veux, c'est pas tellement du fric... Bon un peu ok. Mais je veux des gens qui aiment ce que l'on fait. Pas forcément quelque chose qui swing sur toutes les radios, mais quelque chose qui marquera les esprits.

T'es compliquée... On peut pas tout avoir.

Si tu commences comme ça... si on veut, on peut...

Vouloir n'est pas pouvoir...

Ahh! Tu fais chier Mike! Ce que je veux, j'ai envie de quelque chose de nouveau, de vivant. Pas quatre notes et puis ils s'en vont! Sawyer, tu as toujours eu les idées qui fallait...

Et tu sais dans quel état j'étais.

Quoi ça serait ça alors? Faire de la musique sans être défoncé, ou dépressif, ou malheureux? Ça va être ça, la suite?

C'est pas ce que j'veux dire, c'est que les notes... et c'était géniale. Chaque notes étaient des lumières, 'fin tu comprends ce que j'veux dire...

Oui, j'ai vu la même chose...

On peut le faire, mais il faudra du temps, te temps de trouver le truc. Plus de basse, plus de solo, plus de chant? D'autres instruments? Je n'en sais rien... aujourd'hui, on est là pour se retrouver tous, et fêter ensemble le retour de ce troue du cul! Ça c'est du bien de vous revoir, comme avant, sans l'idée de tout ce qui c'est passé.

Je l'ai vu s'astiquer son mannche... murmura-t-elle souriante. Ça a changé considérablement ma vie!

Tu veux que je te dise comment t'était? Tu veux que je te rappelle qui tu...

Oh ça va! Pas ma faute si mes partenaires me conviennent pas!

Et les discussions s'enchainèrent et elle n'avaient ni queue ni tête, mais ils riaient comme de bons enfants. Encore et encore. Les pizzas arrivèrent dans l'heure qui suivit. Sawyer avait récupérer sa basse et c'était mis à jouer pour se faire la main. Et malgré le fait qu'ils avaient décidé de ne pas parler de musique, il ne faisait que ça, du pourquoi et du comment ils avaient fait ça, comment ils en étaient arrivés là. Et le côté perfectionniste de Sawyer remontait illico presto à la surface. Il entendait là où ça allait pas, et c'était un atout de l'avoir de son côté. Milly n'avait jamais fait l'effort de voir cela. Elle ne l'avait vu que comme un squatteur, un emmerdeur, mais il était perfectionniste, sauf pour le squattage, il était passé maître dans cet art. Ils se racontèrent ce qui c'était passé. Mike avouait qu'Ellen lui cassait les couilles de plus en plus souvent, mais c'était Kira qui les liait. Au final, ils avaient fait un deal, qu'il jouerait de la musique quand il voudrait, et qu'il serait avec elle moins possessif. Sawyer racontait les gens qu'il rencontrait dans le centre. Des paumés, des amoureux de musique, de vrais toxico qui ne connaissaient que ça. Il avait été dans des états, il devait se réinsérer parmi des gens qui étaient aussi louche que lui... Il s'était même fait des amis. Et Emily, elle racontait ses mésaventures amoureuses, le fait qu'ils n'y auraient pas beaucoup de possibilité si aucun des deux n'avancer pas vers l'autre. Qu'elle n'était qu'une enfant qui n'arrivait pas à gérer sa vie et qu'il lui faudrait du temps pour apprendre à se faire confiance et à accepter de se poser à un moment ou un autre. Elle n'avait fait que des voyages vers l'Angleterre. Dans un sens et malgré le fait qu'elle déteste ce pays, elle n'arrivait pas à s'en détacher. Son père était encore le lien connecteur, et c'était par la culpabilité que cela marchait...

Ils burent leurs trois bouteilles, ils étaient joyeux, ils fumaient tous les cigarettes roulés d'Emily et le fond de paquet que Mike avait caché dans ses chaussettes. La jeune femme avait pensé qu'elle allait s'ennuyer, qu'avec seulement trois bouteilles, ils n'allaient pas s'amuser, mais pourtant, ils étaient là, conscient et ils riaient à gorge déployées sur tout et rien, dans une fond sonore Claptonien. Emily était couchée sur le canapé, une pizza à côté d'elle qu'elle n'avait pas terminé, son verre de vin rouge dans la main et une clope dans l'autre. Elle voyait la scène au ralentit, dans une lumière tamisé, un fond sonore musical, les grattements du râteau dans le mini jardin zen par Mike, et les sons graves de la basse par Mike, elle les voyait discuter entre eux, interagir. Et à cet instant, elle eut comme une envie de pleurer. Elle était bien, heureuse, elle passait une soirée agréable, sans aucune idée derrière la tête. Elle se souviendrait de cette soirée, parce que sa mémoire était en fonction et parce que même si ce n'était pas la zizanie, que tout le monde ne baisait pas ensemble où ne se battait pas, passer un instant au calme, à discuter à la fois sérieusement et pas sérieusement du tout, c'était agréable. Elle n'avait jamais sentie cela, du moins rien qui était dans ses souvenirs. Et à ce moment là, aussi elle aurait aimé que Jack soit là, pour être avec elle, pour être avec lui... Heureuse et triste à la fois...


Mais qu'elles sont chiantes ces nanas! A croire qu'elles vont avoir quelque chose en couchant avec un musicien! J'ai jamais refusé, mais bon c'est mesquin! Disait-il sur un ton ironique.

J'te fais pas dire! Dit-elle en levant son verre d'une voix grave mais loin d'être encore suffisamment virile. Que des gonzesses! Même à moi, elles m'ont proposés!

Et … ? dirent-t-ils ensemble.

Et quoi? Je m'en souviens plus...

Milly! Ajoutèrent-ils comme si c'était sa faute.

Elle regarda l'heure et vit qu'il n'était pas loin de minuit. Non pas qu'elle était du genre à se coucher tôt, mais seulement après tout une journée de voyage, elle avait bien le droit à du repos. Une nuit ne suffisait pas pour rattraper le changement horaire, il lui fallait toujours deux trois jours pour être réellement en forme. Se levant, elle les embrassa et s'en alla en essayant de voir quand ils pourraient se voir.


La semaine prochaine, ouais... Je demanderai à belle-maman l'autorisation... pour être sûre.

Elle ferma la porte et descendit les escaliers. Elle se remémorait certain moment, de bons moments. Arrivant à la sortie, elle prit un grand bol d'air frais et se mit en route pour rejoindre le McCry. Mais sur la route, elle entendait de la musique, musique loin d'être désagréable. C'était un bar, rien de bien méchant. Elle fut tenter de prendre un verre. Hésitante, elle resta quelques minutes dehors. Oh et puis c'était quoi le problème, un petit verre de rien du tout pour se fêter de soi à soi son retour dans cette ville et fêter une bonne soirée qui c'était terminée sans fracas. Allant prendre un dernier verre dans un bar qui n'était si loin de son hôtel. Un homme s'approcha d'elle, un verre en main.

Bonsoir...

Jetant un regard, alors qu'elle avait son verre aux lèvres, elle laissa échapper un sourire. La nuit promettait d'être longue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée à trois [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée à trois [Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» Début de soirée en milieu hostile ...
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ?
» Une soirée à l'auberge (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les quartiers péripheriques :: Territoires des Gangstas et des Yakuzas :: Bloc 1-
Sauter vers: