AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I Appartement de Curtis Wayne I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: I Appartement de Curtis Wayne I   Dim 7 Mar - 12:02


Quartier de Midtown, bloc 2, 5ème étage, appartement 53.


Cela doit faire une petite demi-heure maintenant que je suis libre, toujours assis sur la banquette arrière de ce véhicule qui a pour mission de me ramener chez moi, je n'ai pas cessé de regarder à travers la fenêtre du véhicule en question.
Ça fait du bien de revoir la ville qui de l'extérieur n'a pas l'air d'avoir beaucoup changée mais j'en ai appris des choses en cinq ans et je sais que ça a pas mal bougé ces derniers temps. Cette ville ne s'arrêtera donc jamais, elle continuera de tenir cette forte réputation.
Avec tous ces gangs plus ou moins importants mais aussi les nombreux dealers en passant par les véritables tueurs et les fameuses forces de l'ordre qui semblent avoir toujours autant de mal pour arriver à rétablir le calme en ville.
Depuis un petit quart d'heure déjà, le véhicule est rentré dans la ville, sourire sur les lèvres malgré un regard fatigué, je suis vraiment content d'avoir l'opportunité de repartir à zéro, je n'ai jamais osé y croire quand j'étais en cellule. Je repense à Warren qui devrait sortir d'ici quelques mois seulement, il me faudra aller le chercher quand ça sera son tour.
Petit à petit, je reconnais le secteur de la ville où j'ai vécu, mon quartier, toutes ces rues qui me rappellent tant de souvenirs d'autrefois mais enfin ce bloc, le numéro deux du quartier de Midtown.
C'est devant ce bloc que le véhicule s'arrête enfin, je n'ai rien à payer, rien à dire, le chauffeur se contente d'attendre alors que pour ma part, je m'empresse de descendre du véhicule qui m'a conduit jusqu'ici pour refermer la portière derrière moi.

J'ai l'impression de revenir cinq ans en arrière, c'est frustrant mais je dois le faire, c'est ainsi que je m'avance jusqu'à l'entrée, il n'y a jamais eu de code ou d'interphone ici ce qui explique sans doute l'état du hall de ce bloc.
Pas de concierge, la moitié des boites aux lettres enfoncées et pourtant dans certaines d'entre elles, le courrier continue de tomber alors que le propriétaire ne viendra sans doute plus jamais ramasser ces lettres qui lui sont adressées.
Inconscient sans doute, je prends place dans l'ascenseur dont un miroir dans le fond semble avoir servit de planche à dessin pour un graffeur. Légère pression sur le bouton du cinquième étage et l'ascenseur se mit aussitôt à monter.
Quelques secondes, peu de temps finalement avant que les portes ne s'ouvrent enfin, je sors de l'ascenseur pour tomber nez à nez avec la porte de mon appartement. Le numéro 53 que l'on peut à peine distinguer sur le bois de la porte.
Quelques journaux au pied de celle ci, signe que ma mère est bien en maison de retraite. Prenant simplement les lettres et autres courriers importants, j'envoie dans le fond du couloir d'un geste du pied, tous les journaux. En ce qui concerne l'actualité, je pense me renseigner sur tout ça dans la soirée devant ma télévision tout simplement.

De ma main libre, je m'en vais chercher la clé de mon appartement dans le fond de la poche de mon baggy avant de l'insérer dans la serrure de la porte en face de moi. Je pousse lentement la porte qui se met à grincer légèrement alors que je fais mon entrée en ces lieux.
Refermant la porte à clé dans mon dos, je pose presque instinctivement le courir sur le petit meuble à coté de l'entrée, retirant mes chaussures que je laisse sur place. Ma mère ne voulait jamais que l'on marche sur la moquette avec des chaussures aux pieds, pourquoi je changerai ses règles, c'est toujours son appartement après tout.
C'est lentement que je fais tout le tour de l'appartement, redécouvrant avec joie ma chambre à coucher et mes platines, sans compter tous mes disques de rap que j'affectionne vraiment.
Pour l'heure, je ne sais pas vraiment ce que je veux, peut-être devrais-je aller manger un bout, faire quelques courses, je ne sais pas vraiment en fait...


Dernière édition par Curtis Wayne le Mar 8 Juin - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Jeu 3 Juin - 23:14

Dernièrement, il s'est passé pas mal de choses en ville. A commencer par l'emprisonnement de Michael, il s'est attaqué au maire de la ville avant que les médias n'avouent le meurtre d'un agent du FBI par ce même gangsta.
C'est un ami pour moi et je dois avouer que la nouvelle de son emprisonnement m'attriste vraiment et je ne manquerai pas d'aller lui rendre quelques visites de temps à autre. En attendant, je vais contacter Yaki, il faut que je planifie tout jusqu'au retour de Michael et si celui ci a besoin de quelque chose, que je lui rende un service ou autre en ville, je serai là pour ça.
Une autre chose assez importante qu'est la chute en quelques sortes du Gang Evil Trinity, le gang le plus puissant de cette ville. Leur leader n'a pas encore été retrouvé, il court toujours et personnellement, je ne pense pas qu'il est quitté la ville.
Des gangsters du GET courent encore les rues pour trouver un endroit où se terrer, la chasse est donc ouverte même si je n'ai rien de spécial à reprocher aux membres de ce gang.
En tout cas, s'il y a des choses à aller récupérer dans leur ancien territoire comme de la drogue ou des armes, je serai sur le coup en premier, je vais voir avec Yaki s'il est d'accord.

Vêtu d'un pantacourt beige, d'un tee-shirt large blanc et d'une paire de timberland beige, je fouille dans le répertoire de mon téléphone jusqu'à tomber sur le numéro de Yaki.
Sélectionnant celui ci, je ne tarde pas à lui écrire un message afin de lui demander de passer chez moi, j'en profiterai pour lui faire écouter tous mes musiques à venir sur mes prochains albums qui verront le jour dans les mois à venir.

Citation :
« Yaki, passe chez moi si t'es dispo', faut qu'on cause !
C.W. »

Voilà qui est fait. J'ai de la bière au frais, un peu d'herbe, des feuilles, du tabac, tout ce qu'il faut pour passer une bonne soirée.
Mais j'ai surtout l'intention de parler de quelque chose d'important à Yaki. Nous devons former un groupe, nous sommes plusieurs à bien nous connaître et si nous rapprochons tous ces liens entre eux, nous pourrons former une vraie bande.
Non pas un gang mais un petit groupe bien soudé afin que personne ne puisse venir nous mettre des battons dans les roues dans notre avancée. Surtout que le GET ou plutôt ce qu'il en reste va se faire discret pour un bon bout de temps surement, c'est l'occasion ou jamais.
Quand Michael sortira de prison, je pense qu'il sera tout à fait capable de prendre les rennes de ce groupe que nous aurons créé enfin, encore faut-il que Yaki soit de la partie avec moi.

En l'attendant et pour patienter, j'allume ma télévision qui se lance automatiquement sur la chaine MTV où sont diffusés des clips en boucle. J'espère un jour pouvoir apparaître sur cette chaine de télévision, pour le moment, c'est pas encore gagné mais ça viendra j'en suis certain.
Avec Yaki, on a déjà quelques projets, lui veut monter un label, s'il continue comme ça, il y arrivera mais pour ma part, je veux simplement devenir un rappeur reconnu dans cette ville, rien de plus à part continuer de gagner ma vie assez bien pour pouvoir me nourrir chaque jour qui passe ici...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Mar 8 Juin - 4:41

Depuis peu, c'était vraiment la merde à Trinity City. D'abord des camions entiers de flics qui débarquent à Spiny, ensuite le chef du GET qui se fait la malle, signifiant pour tout le monde la chute du gang. Ce que personne dans cette ville n'aurait pu prévoir, ni même y penser tant il paraissait inébranlable. Enfin, bon, Yaki n'allait pas s'en plaindre, cela l'arrangeait quand même pas mal, son magasin se retrouvait pour le moment en territoire neutre.
Et ça, c'était mieux pour les affaires, sans tous ces Evil'z dans le coin. Enfin, la situation actuelle était un peu risquée, c'était le gros bordel dans cette zone de la ville, et ça durerait le temps qu'un autre gang apparaisse pour prendre le contrôle.
Bref, Kadafi en avait profité pour prendre sa journée, loin de cette agitation. Il était resté chez lui la matinée à écrire des textes, à trier quelques skeuds pour ses mixes, mais sans fumer, histoire d'avoir les idées claires. Le gangsta avait retenu divers morceaux de rock psyché et de funk qui, normalement, devraient bien se marier ensembles. Il s'occuperait de ça plus tard, la prochaine fois qu'il passerait derrière les platines pour animer une soirée ou une fête s'annonçait dans quelques temps. Et justement, il prendrait son temps pour peaufiner ce qu'il ferait sur ses platines pendant ses moments libres, quand il ne s'occupait pas de son album.
Au début de l'après-midi, ayant suffisamment travaillé, il rangea un peu son appart', mettant la drogue qu'il avait plus en sûreté, et se promettant de la vendre le plus vite possible.

Il fit ensuite une sieste pour se récupérer un peu des nuits précédentes, et de l'agitation environnante, ainsi que la fatigue du boulot. Il aurait quand même besoin d'un peu d'aide au disquaire, la comptabilité c'était d'un chiant !
Il se réveilla vers la fin de l'après-midi, et s'installa à son ordinateur pour s'occuper un peu des morceaux qu'il avait finis à cent pour cent, qui étaient au nombre de quatre ou cinq seulement. Le reste était en vrac, inachevés, ou ne le satisfaisaient pas. Et il étaient un paquet. Kadafi écouta ainsi une quantité certaine de "chansons" avant de recevoir un message sur son téléphone.
Curtis voulait qu'il vienne le voir à son appart', ils avaient à causer. Pourquoi pas, causer musique sans doute, mais aussi de ce qui se passait en ville en ce moment. Et aussi passer peut-être une soirée entre potes.
Rapidement, Yaki attrapa une clé USB, et y copia plusieurs morceaux achevés ou non, dont certains allaient certainement être présents sur son futur premier album. Il pourrait en discuter avec Curtis à coup sûr. Il se changea aussi rapidement, enfilant un tee-shirt rouge XXL, un short baggy noir, et une paire de Nike Dunk Low blanches, et un Uzi à la ceinture au cas où. Prêt à partir, il n'oublia cependant pas de prendre avec lui de quoi faire quelques pétards lui aussi, il ne faut jamais venir les mains vides chez un ami. Blunts, herbe, briquet.
Attrapant au passage une casquette TC rouge, et les clés de son Impala 64, il descendit les escaliers, et se rendit à sa voiture pour faire route chez Curtis.


Après le trajet.

Yaki n'était pas venu ici depuis quelques mois, alors qu'il avait vécu des années dans cette partie de la ville avant de bouger pour les beaux quartiers. Ses finances le lui avait permis, mais il viendrait un jour où il retournerait vivre ici. Pas dans un appartement, mais dans une maison, en collocation ou pas, il lui fallait trouver un colocataire de confiance.
Il n'avait pas répondu au message de son pote pour confirmer sa venue, mais ce n'était pas nécessaire.
S'engouffrant dans l'immeuble, puis dans l'ascenseur, Kadafi profita de la lenteur de l'appareil pour rouler un blunt. Bon, il le finit en chemin vers l'appart' de Curtis, mais au moins, il était bien roulé pour un blunt fait debout en mouvement.
Il le mit à sa casquette, et frappa trois coups à la porte où se lisait le numéro 53, là où vivait celui qui l'avait fait venir...


- Yo Curtis ! C'est Yaki !

De là, il entendait la musique provenir sûrement du salon, de la télé ou d'une chaine hi-fi...


Dernière édition par Yaki Kadafi le Jeu 17 Juin - 20:29, édité 1 fois (Raison : J'ai vu une faute)
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Mar 8 Juin - 19:21

Alors que je me suis lentement assoupit sur mon canapé, je n'ai pas vu le temps passer avant que quelqu'un ne vienne frapper à la porte de mon appartement.
Sans doute Yaki mais je préfère être prudent avec tous les cinglés en liberté en ce moment depuis la dissolution du GET, sans doute la meilleure chose qui soit arrivée à cette ville même si par endroit, le taux de criminalité augmente lentement.
Quand les flics auront terminés de faire leur travail et qu'un nouveau gang aura vu le jour alors tout ceci ne sera plus que du passé pour nous tous. Une chose positive dans tout ça, je vais pouvoir me servir des événements actuels pour écrire de nouveaux textes.
Me levant d'un seul coup, je choppe mon colt posé sur la table basse en face de moi. Cette arme est chargée et prête à faire feu s'il le faut. Je me rends ensuite dans le petit couloir où se trouve l'entrée de mon appartement où je jette un coup d'œil à travers l'œillet de la porte.
C'est bien Yaki, il est là comme je lui ai demandé, on va pouvoir parler de choses sérieuses maintenant, le temps est venu de faire tourner une nouvelle page à cette ville.
Déverrouillant la porte, je l'ouvre enfin et même si c'est avec une arme que j'accueille mon frère, lui même devrait savoir qu'en ce moment, mieux vaut prendre des précautions.

« Yo Yaki, vas-y entre. »

Lui laissant le chemin libre pour entrer, je le tcheak au passage avant de sortir quelques instants dans le couloir de mon étage pour vérifier que personne ne l'est suivit avant de retourner à l'intérieur de mon appartement, refermant la porte et remettant les verroux.
Je le laisse avancer dans le petit couloir, lui faisant signe de tourner à gauche pour se rendre dans le salon, c'est là que nous allons parler je pense.
Alors que je le suis je finis par m'asseoir sur mon canapé lui laissant le fauteuil s'il le veut tout en déposant à nouveau mon arme sur la table basse. Je le laisse donc s'asseoir à son tour alors que je le fixe du coin de l'œil sans aucune provocation de ma part.
J'aime la façon dont il est habillé, tout de rouge, si jamais je dois faire parti d'un gang, je voudrais que le rouge soit la couleur de référence mais je ne peux pas choisir non plus, ce n'est pas de mon ressort quand même.

« T'as appris pour Michael j'suppose, c'est la merde man ! »

Et oui, Michael s'est fait pincer et il s'est retrouvé au pénitencier fédéral de cette ville, quelques mois après seulement ma remise en liberté.
Je sais qu'il s'en tirera indemne et je le retrouverai bien vite à sa sortie de prison mais je ne manquerai pas non plus d'aller le voir de temps en temps pour lui apporter des nouvelles sur la situation des rues de cette ville.

« Et j'te parle même pas du GET, toi qu'a ton commerce dans leur ancien territoire, t'es mieux placé que moi j'pense. »

Enfin voilà, je place le décors, les deux points sur lesquels je souhaite parler avec lui avant tout et quand nous aurons traités de tout ceci alors là, je pourrai lui parler de mon prochain album, déjà en cours de création...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Jeu 10 Juin - 18:46

Cool ! Une arme pour t'accueillir, ça fait toujours plaisir. Mais bon, il avait sûrement ses raisons, vu la situation actuelle en ville. Mais finalement, Curtis laissa Yaki entrer, le tcheakant au passage.
Les deux hommes se rendirent au salon, pour s'asseoir sur le fauteuil pour Kadafi, et le canapé pour Curtis. L'habitant de l'appartement lui parle de Mike et du GET.
Oui, Yaki avait appris pour l'emprisonnement de Michael. Après dix ans enfermé là dedans, il s'y retrouvait, encore une fois à peine quelques mois après sa sortie.


- Ouais mec, c'est la merde. Mais bon, Mike s'en sortira... Pour le GET oui, c'était la merde à Spiny, heureusement que j'ai pas eu trop de problèmes. Ça m'arrange plutôt pas mal, moins de GET dans le coin, c'est tout bon pour les affaires... Enfin, faut juste arranger la situation, ça risque d'être le chaos pendant quelques temps en ville.

N'empêche que ce chaos pouvait leur être très utile. C'était le moment rêvé pour faire quelques coups d'éclats, ramasser du pognon, des armes, de la drogues, recruter des hommes...
Kadafi se cala un peu plus profondément dans le fauteuil, et reprit la parole.


- Et justement, on devrait profiter de ça. Y a pas mal de fric à se faire j'suis sûr.

Il soupira, et pensa à comment faire. Il sauraient besoin de beaucoup de choses, du temps, des hommes, et du fric.


- Il doit y avoir un paquet de drogue à ramasser, des armes, et du fric. Mais pour ça, on a besoin de s'organiser. Faut qu'on voie avec Michael. Aller lui rendre visite à la prison. Mais surtout, on aura besoin de s'agrandir, trouver du monde qui accepte de nous rejoindre...

C'est certain, Yaki irait voir Michael, mais si Curtis voulait y aller seul pour cette fois, okay. Mais ils pouvaient aussi y aller à deux, quoi que, avec les matons on sait jamais, ça pourrait paraître un peu louche deux gangstas allant voir un troisième gangsta.
M'enfin, cette situation rendrait pas mal de choses louches. Le bon point c'était le pactole à se faire, et la "disparition" (totale ?) du GET. Ca allait faire des textes à rapper, mais surtout, permettre à un autre gang de s'imposer, en espérant que ce soit lui que Michael voulait créer.
Yaki le voulait, mais surtout, il pourrait se faire du fric pour monter son label, il manquait seulement des rappeurs prêts à le suivre, et quelques petits détails à peu près insignifiants.
Bref, ce soir, la discussion allait être très intéressante à propos d'un avenir plus ou moins proche.


- Je vais déjà voir dans mes relations, fais de même. Je demanderais aussi à Russell, et d'autres personnes que je te présenterais plus tard...

[Pas terrible :s]

_________________
ABSENT pour une durée indéterminée
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Jeu 10 Juin - 23:58

Yaki ne tarde pas à prendre place et à répondre à tout ce que je viens de lui dire. En ce qui concerne Michael, je suis déjà allé le voir il y a deux jours à la prison de la ville, il a l'air de s'en tirer plutôt bien mais ce n'est que le début de son séjour encore.
Et voilà qu'il semble avoir la même idée que j'ai eu il y a quelques jours quand j'ai appris la chute du gang le plus puissant de toute la ville, ça m'a donné quelques envies mais avant de se lancer, il faut réfléchir.
Et c'est la raison pour laquelle je suis tout d'abord allé voir Michael pour lui en parler et voir ce qu'il avait à me dire et je suis revenu avec quelques réponses. Si Yaki le veut bien, il va falloir préparer le terrain pour sa sortie de prison et en vitesse.
Trouver des armes et des hommes, c'est notre priorité et s'il je compte tous mes potes d'enfance, en comptant moi, nous devons déjà être une dizaine ayant acceptés d'œuvrer pour la création du futur gang de Michael, c'est important le nombre que nous sommes.
Le laissant terminer tout ce qu'il a à me dire, j'attends qui s'arrête définitivement avant de prendre la parole à mon tour, je vois qu'il est actif aujourd'hui.

« Je suis déjà passé voir Michael. »

Voilà qui est dit, à moi de lui exposer ce que nous devons faire, s'il est d'accord bien entendu.

« Le plan de son gang ça tient toujours mais il faut lui préparer l'terrain pour sa sortie et pour ça, il faut des armes, j'ai déjà commencé de mon coté. »

Sans rien lui dire, je me redresse pour rejoindre en vitesse la cuisine où je prends deux bières dans le frigo. Je les décapsule avant de revenir au salon avec, posant les deux bouteilles sur la table basse en face de nous.
Yaki n'aura qu'à se servir quand il aura soif, c'est la moindre des choses d'offrir à boire à ses invités surtout des personnalités comme lui qui à mes yeux sont très importants quand même.

« Donc, trouver un max' d'armes légères pour commencer, des colts et des pistolets mitrailleurs, j'en ai déjà pas mal mais aussi, trouver des gars ! »

Voilà la partie moins facile dans tout ce que nous devons faire.

« Faut chopper tous les gangstas qui sont indépendants et les rallier à nos cotés Yaki ! »

Je ne le répèterai jamais assez mais il faut avant tout, trouver des armes, pour tout ce qui est drogue et fric, nous verrons plus tard quand Michael sera enfin sortit de prison. Pour le moment, on a pas mal de temps pour réunir ces armes et des munitions.
Mes quelques potes qui me suivent dans ce projet font tourner le mot, bientôt sans doute, d'autres gangstas viendront à ma rencontre pour se renseigner un peu plus sur notre groupe qui se met en place lentement.
Il faut être organisé et surtout, éviter les bavures, tant que le gang n'est pas créé, nous ne représentons qu'un simple petit groupe et nous pouvons nous faire avoir à tout moment et par n'importe qui je pense...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Ven 11 Juin - 3:38

Curtis était déjà allé voir Michael, il avait fait vite tout de même. Mais bon, ils avaient du parler de ce qui était le sujet de conversation de ce soir. Bien sûr, il fallait lui préparer le terrain, mais à sa sortie, il y aurait encore du chemin à faire, même si il commençaient tous à se faire un nom en ville, Michael était celui qui avait le plus de chances d'être le leader. Il avait quand même essayé de buter le maire en public, Curtis et Yaki, eux, se concentraient plus sur leur musique que la vie de la rue.
Mais là, Kadafi était prêt à donner un coup de main à Mike pour la venue d'un nouveau gang. Les armes, il en avait quelques unes qu'il n'utilisait pas. Le temps que son hôte aille chercher des bières, Yaki réfléchit à celles dont il se séparerait sans problèmes. Enfin bon, il pouvait toujours en acheter d'autres, ou en dérober en ville, vu la situation actuelle, ce serait chose facile.
Curtis revint, et annonça qu'il commençait déjà à rassembler des armes, mais qu'il fallait aussi des gars, pour les utiliser, ce serait plus pratique en effet.


- T'as raison nigga. Je ferais tourner le mot aux gangstas en qui j'ai confiance. Espérons seulement qu'il n'y ait pas de fuites, les survivants nostalgiques de GET sont toujours un danger je trouve, et les flics aussi, faut pas qu'ils en entendent parler...

Yaki prit la bière devant lui, et en but deux gorgées avant d'ajouter.

- Question armes, j'ai déjà quelques trucs à mettre en commun, souvenirs du passage du SPB à Trinity. Je garderais que le minimum parmi ce que j'ai, le minimum "vital".

Mais il allait de mouiller dans cette histoire, choper des armes où il y en avait, le plus possible. Mais aussi de fric, un maximum de beaux billets verts, une partie pour lui et le label, et une partie qui pourrait servir au projet de gang. Mais pour le fric, on verrait une fois le moment venu, il est certain que tout les participants en sortiraient de leur poche, des dollars, des armes, de la drogues, et quoi d'autre ? Oui, il y aurait sûrement des véhicules, mais on verrait plus tard, de même que pour les bâtiments qui serviraient de repère au gang.
Si il le fallait, Yaki pourrait mettre à disposition son disquaire pour certaines utilisations, ou son label si le projet lui aussi devenait réalité.


- A part ça, enfin, ça rejoint l'idée du groupe/gang, mais tu pense que le label que je veux créer verra le jour avant le gang ? Parce que si c'est le cas, ça pourrait pas mal aider au gang, enfin, dans les deux cas, l'un pourra aider l'autre...

Kadafi se redressa, et prit à nouveau quelques gorgées de bières. En y pensant, c'est vrai que le gang aiderait le label, ou que le label aiderait le gang. Bref, Pour l'instant, il était question du gang, et dès demain, ou même ce soir, il faudrait passer quelques coups de fil. Recruter des mecs qui recruteraient des mecs, et ainsi de suite, chacun apportant sa contribution financière, ou en armes.
Mine de rien, la chute du GET avait beau semer le chaos à cause de l'absence de chef dans les rues, pour des "dbrouillards" comme eux, c'était une occasion en or.
La situation actuelle faisait fortement penser à un film de gang, un jeux vidéo, ou autre histoire dans le genre, sauf que là, c'était la réalité.


- Bref, on commence ce soir pour le recrutement ? Si on descends dans la rue, y a grave moyen de trouver ce qu'on cherche. Mais bon, on peut aussi attendre demain, histoire de mettre ça au point, d'être plus organisés...

_________________
ABSENT pour une durée indéterminée
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Dim 13 Juin - 15:18

Des fuites il y en aura toujours sauf à notre niveau, je ne vois pas Yaki nous balancer et encore moins des types que je connais depuis que je suis gosse, c'est impossible, complètement impossible même mais bon.
Pour les flics c'est un risque mais en ce moment même, ils sont sans doute beaucoup trop occupés avec tous les problèmes qui courent les rues. Nous devons profiter de cette occasion pour en tirer un maximum de bénéfices.
Le SPB, j'en conclu donc que Yaki était dans ce gang, j'étais là aussi pendant cette période avant la dissolution de celui ci mais jamais je n'ai été attiré pour entrer dans ce gang de rue enfin, je ne sais pas vraiment de quoi il s'agissait.
Des armes, il en a donc un peu mais pour un bon départ, il nous en faudrait déjà une centaine voir même un tout petit peu plus avant de commencer à mettre de l'argent de coté pour le futur gang. Bière en main, je bois quelques gorgées de celle ci avant de reprendre juste derrière lui au sujet des armes.

« Je dois avoir une vingtaine d'armes, j'ai déjà commencé. Des colts, des pistolets mitrailleurs pour le moment. »

J'ai commencé fort dernièrement en allant voler les armes d'un ex' membre du GET qui cherchait à se faire de la thune sans doute pour une dose de crack ou autre. Le type était loin d'être net, il n'était même pas clair du tout et je n'ai eu aucun mal à le tuer.
Il n'aurait même pas été capable de sortir une arme pour riposter ou quoi que ce soit d'autre, j'en ai donc profité pour le faire à sa place et lui dérober ses armes qu'il vendait.
Yaki me demande enfin mon avis en ce qui concerne son label, je ne pense pas que celui ci sera créé avant le gang, c'est déjà plus complexe à mettre en place je trouve. Et pour lui, je préfère qu'il prenne son temps pour créer un label quand les conditions en ville seront à nouveau stables histoire de ne subir aucun problème.
Se faire connaître c'est bien mais il ne faut pas oublier que les anciens leaders de cette ville courent toujours les rues, Nikita n'a pas été arrêté sinon les médias en parleraient, c'est certain même.

« Je pense pas Yaki, pour le moment, faut se concentrer sur le gang afin de ramener un équilibre en ville avant de penser au label. »

C'est certain même et puis le gang pourra également servir d'appui pour le label. J'espère qu'il comprend ce que je veut dire enfin moi, je me comprends tout à fait.
Mais de toute façon ce qu'il faut en attendant la sortie de prison de Michael, c'est trouver des armes, des gars et de l'argent. Même si le gang n'est pas créé, on peut déjà monter un petit groupe en ville histoire de maintenir un quartier au calme à l'avance.
Toujours prendre de l'avance, c'est comme ça et je ne suis pas le seul à penser comme ça mais ce que j'espère vraiment, c'est voir ce projet aboutir d'ici quelques mois.

« Ce soir ça serait pas mal. J'ai déjà une dizaine de potes qui sont près à nous rejoindre, je leur en ai déjà parlé ! »

Si Yaki me dit qu'il est prêt pour ce soir alors je prendrai mon téléphone en main pour appeler Dwayne et Warren afin de leur dire de passer avec mes potes d'enfance. Une dizaine, c'est déjà un bon début, tous possèdent déjà une arme chacun et ils ont tous l'expérience de la rue pour la plupart dont certains sont même allés en prison déjà...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Jeu 17 Juin - 20:32

Curtis avait déjà commencé à amasser des armes pour ce projet. Très bien, il allait falloir que Yaki s'y mette à son tour, il fallait profiter des récents évènements pour se faire un petit pactole, un butin, et surtout un nom. Trinity City n'avait plus personne à sa tête, le premier qui réussirait à s'y hisser aurait beaucoup de chance, ou plutôt beaucoup de courage. Mais aussi beaucoup de responsabilités.
Yaki en aurait assez avec son label, alors pas question d'être à la tête d'un gang en plus. Il laisserait Mike s'occuper de cette place, lui il se contenterait de contrôler l'industrie musicale de TC. Avec ou sans aide, mais il voulait devenir connu grâce à la musique.
Enfin, il avait encore de la marge, il manquait d'argent et d'artistes pour monter ce projet. Mais il espérait que tout s'arrangerait vite, et que bientôt, un autre label made in TC verrait le jour, une relève à Black Phoenix Records.

Enfin bon, pour le moment, il faudrait attendre que tout ça se calme, et donner un coup de pouce à ce calme pour qu'il vienne plus vite. Mais il y avait un autre problème que cette agitation.
Les autres organisations pouvaient aussi en profiter pour prendre la place.
en effet, même si depuis quelques temps les yakuzas, la mafia, les triades, et compagnie se faisaient calmes, ces organisations existaient toujours, et la chute du GET avaient certainement réveillé leur instinct de domination.
Curtis annonça que le recrutement pouvait commencer ce soir, Yaki hocha la tête.


- Moi aussi j'ai quelques contacts utiles, mais en ce moment, ce sont surtout des contacts qui pourraient être utiles pour le label.

Donc à défaut, dans ses contacts actuels il devait avoir moins d'une dizaine de gangstas prêts à les rejoindre. Enfin, bon, c'était suffisant pour le moment, si ils se regroupaient tous déjà ce soir, ils seraient déjà environ une petite vingtaine, un bon début.
Et avec le temps, ils seraient plus nombreux, même si pendant quelques temps, ils risquaient de rester à peu près au même nombre, le temps de sécuriser un secteur qui leur servirait de repère, de se faire un nom, et ensuite, ils commenceraient à devenir un groupe de plus en plus fort. Restait à attendre la sortie de Mike, ce qui arriverait dans quelques mois malheureusement, c'était long.
Bref, qui vivra verra, rien n'était joué pour l'instant.


- Va falloir se dépêcher, on risque de pas être les seuls, y a aussi la mafia, les yakuzas, les russes, et ça m'étonnerait pas que les flics s'en mêlent aussi. Et depuis quelques mois y a aussi un groupe de bikers, il paraît que c'est pas des enfants de chœur. Faut rester prudent négro.

Sortir regrouper les gars, oui, mais après alors, d'abord, il fallait aussi parler musique. Curtis n'avait pas encore écouté ce que Yaki avait en projet pour son propre album. Il sortit sa clé contenant ce qu'il avait pour le moment, et la posa sur la table, en même temps qu'il retirait son Uzi de sa ceinture pour le poser avec le Colt de Curtis.

- On sort maintenant ? Ou on parle musique d'abord, mec ?

_________________
ABSENT pour une durée indéterminée
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Jeu 17 Juin - 22:43

Des contacts, le bouche à oreille, c'est sans doute la seule façon d'attirer un maximum de personnes pour les rallier à notre cause. Certains nous suivront, d'autres non mais l'important, c'est de pouvoir monter un petit groupe en ville à basse échelle.
Avec ces quelques personnes, nous pourrons réunir des armes, de l'argent et des véhicules, peut-être même un endroit où nous pourrions nous réunir comme un squat ou autre, tout comme un petit quartier général.
Je pense à une chose pour le label mais je vais d'abord le laisser parler, chaque idée est bonne à étudier, c'est certain même et pour le moment, ce n'est que le commencement. Michael a sans doute déjà tout en tête mais en ce qui me concerne, je sais seulement qu'il faut amasser des armes et de l'argent.
Pour Yaki, je lui conseille de garder son argent pour son futur label et de se concentrer sur les armes mais comme il vient de me l'avouer, il possède déjà un petit stock qui pourrait être largement suffisant pour nos débuts.

« En parlant de ton label... je pense à une chose. Attend la création du gang et créé ensuite ton label qui sera directement lié au gang de Michael. Une protection, une bonne réputation et un rap de gang comme on en a jamais vu ! »

C'est peut-être une idée, je connais de réputation pas mal de rappeurs mexicains qui rappent pour des gangs latinos à Los Angeles, c'est un bon plan je trouve. La réputation du rappeur liée au gang est donc tellement puissante que personne ne risque de s'en prendre à celui ci.
Et ainsi le label possède une protection contre les autres rappeurs ou producteurs que j'appelle aussi des véritables requins à la recherche d'argent plus qu'autre chose il faut l'avouer, c'est certain même.

En ce qui concerne les autres groupes présent en ville, je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter pour autant, la ville est grande, nombreux sont les quartiers qui ne sont encore sous aucun contrôle de la part de qui que ce soit.
C'est sûr, il faut saisir la bonne occasion au bon moment mais pour le moment, nous ne pouvons pas avancer vraiment les choses à part préparer un peu le terrain pour Michael.
Et puis quand notre groupe sera monté avant même de devenir un gang alors là, on sera capable de rivaliser avec d'autres petits groupes en ville je pense.

« Faut pas flipper face aux autres, ils ne connaissent rien à la rue ces types là. »

Alors qu'il pause une clé usb sur ma table basse ainsi qu'une arme qu'il dépose à coté de la mienne, j'écoute attentivement sa question. Je pense parler musique avant tout, c'est pour le moment beaucoup plus important que le reste.
N'oublions pas que si j'arrive à vivre chaque jour qui passe c'est grâce à mon rap et rien d'autre, c'est comme ça mais je me vois mal bosser dans une usine ou un entrepôt à longueur de journée. Quoi que les rentrées d'argent seraient alors beaucoup plus certaines je pense.

« J'envoie un message à un pote, je lui dis de passer d'ici une heure avec ceux qui sont intéressés pour le groupe après on cause musique si tu veux. »

Ceci dit, je prends mon portable en main avant de taper en vitesse un sms que j'envoie à Dwayne, un pote d'enfance en qui j'accorde une très grande confiance quand même. Laissant retomber mon téléphone portable à mes cotés sur le canapé, je sais que le message a été envoyé.
Dans les secondes qui suivent, je saisis la clé de Yaki pour me lever et aller la brancher sur une chaine qui se trouve sous ma télévision. En quelques secondes, la première musique se lance et déjà, je retourne m'asseoir à ma place pour écouter attentivement sa production si prometteuse soit-elle...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Ven 18 Juin - 19:21

A propos du label, Curtis conseilla d'attendre que le gang soit crée, ce serait un bon appui pour le protéger. C'est pas faux, un gang lié à un label de rap était une bonne chose, même si Yaki ne produirait pas que du gangsta rap, il y avait sûrement d'autres rappeurs qui avait des choses à dire sans avoir un vécu de gangsta. Il y avait d'autres sortes de rap, donc, diverses possibilités pour lui, le label, et surtout ceux qui étaient prêts à le rejoindre dans ce projet. Enfin, il ne voulait pas trop attendre non plus, même si pour le moment il n'avait pas assez de fric et de contacts pour donner vie à ce futur label.

- Mouais, t'as sans doute raison, mais je sais pas si je serais assez patient, j'ai envie de le créer le plus vite possible ce label, tu vois.

Curtis ajouta qu'il ne fallait pas s'inquiéter à propos des autres groupes, qu'ils ne connaissaient rien à la vie de la rue. Malheureusement, ils n'étaient sans doute pas les seuls à vouloir contrôler la ville, il fallait donc se dépêcher.

- C'que j'voulais dire, c'est qu'on est pas les seuls quoi. Même si ils connaissent rien à la rue, il faut quand même faire gaffe, il faut rester unis, comme ça ils pourront rien faire.

Unis comme une famille, un groupe soudé. Ils devraient tous pouvoir se faire confiance, mettre leur vie entre les mains des autres sans crainte. Ainsi, rien ne pourrait les séparer à part la mort.
Enfin bref, c'était pas le moment de penser à cette solution, l'heure était à un sujet plus joyeux. Le temps que Curtis envoie un message à un de ses potes pour lui dire de venir, et ensuite brancher la clé USB sur sa chaîne, et les première notes de l'intro de l'album, "Here it is", se firent entendre. Pendant presque une minutes, Yaki se présentait, son vécu, Trinity City, et surtout sa musique. Il n'envoya pas de message pendant ce moment, les potes de Curtis seraient suffisant pour ce soir.
Kadafi contacterait ses amis demain, la plupart étaient occupés ce soir, deal, fête, ou certains en garde à vue pour la nuit. Il préféra cependant mettre Curtis au courant.


- Je m'occupe de contacter des gars demain, ils sont tous occupés ce soir. Et puis, on sera assez avec tes potes je pense. A part ça, si y a une track où tu veux poser dessus, dis-le moi...

L'intro se termina, et le premier morceau de l'album arriva. "Trinity City", une chanson dont on pouvait facilement deviner le thème. Yaki n'avait pas encore posé tous ses lyrics sur celle-là, donc si Curtis voulait lâcher un couplet, il était bienvenu, après tout, il faisait partie des gangstas dont Kadafi parlait dans son premier couplet.

- A un moment y aura juste l'instru, j'ai pas fini mes lyrics pour celle-là, si tu veux, j'te laisse un couplet...

_________________
ABSENT pour une durée indéterminée
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Lun 21 Juin - 22:14

Tout ce qu'il me dit là n'est pas totalement faux, créer son label en vitesse pour marquer un point en ville afin d'être certain de ne pas être délogé. En ce qui me concerne si un autre gang autre que composé d'afro' comme une mafia ou un cartel venait à s'installer dans mon quartier, je n'aurais pas d'autre choix que de défendre celui ci.
Après tout, je réside ici depuis que je suis gosse, personne ne pourra jamais venir me faire quitter mon domicile, c'est hors de question, c'est une idée à bannir totalement. Sourire toujours sur le coin des lèvres, je continue d'écouter Yaki mais aussi sa musique.
Il rappe vraiment bien, un style que j'apprécie également, il doit bien s'en douter quand il voit la façon dont moi même j'impose mes textes sur mes propres instru', c'est important. Sans même que je ne le remarque, ma tête bouge lentement au même rythme que la musique et c'est alors que je lui réponds enfin tout en prenant ma bière dans ma main.

« En tout cas si t'as b'soin d'aide je suis là, après faut juste qu'tu m'explique bien le fonctionnement de ton label ! »

Rapper, c'est sans doute la seule chose que je sais faire en y mettant un peu de cœur, c'est ma passion, ma vie, je n'ai pas d'autre fonction dans cette vaste ville. Le rap, c'est ce qui me fais vivre et seul la mort pourra me stopper.
Je veux être connu et reconnu dans cette ville comme un rappeur de talent mais aussi comme un gangsta qu'il ne veut mieux pas chercher, je sais aussi bien me servir d'une arme que d'un micro.
Ces pensées me donnent d'ailleurs des idées de thèmes pour mes prochaines chansons, quelques paroles, des couplets, parfois même des refrains, je ne manquerai pas de les noter quelque part dès que j'ai le temps.

« J'attends encore le premier connard qui voudra v'nir s'installer ici avec ses potes. »

Et je ne plaisante pas, s'il le faut, je retournerai en prison mais hors de question de voir les gamins de mon quartier se faire maltraiter par une autre bande. Il faut savoir marcher sur certains quartiers de cette ville pour se faire respecter et non pas le contraire.
Car cette ville n'est en réalité qu'un simple gouffre sans fin dans lequel je suis déjà bien encré, impossible de faire marche arrière maintenant mais je l'assume complètement. Les responsabilités, je m'en charge, idem pour les problèmes qui surviennent chaque jour qui passe.
Des soucis liés au rap, à la culture, au respect, à mon entourage et surtout à ma famille dont je n'ai gardé que pour seul contact celui de ma mère qui réside dans une maison de retraite en ville.

« Pour ton premier son, ça m'tente bien d'poser là d'ssus ! »

Il a du talent, de l'inspiration même, il n'y a pas mieux pour inspirer un autre rappeur comme moi et alors que les paroles cessent comme il m'a prévenu, je laisse déjà s'échapper quelques paroles de ma bouche.
Des ryhmes, des phrases qui s'enchainent et qui parlent du tout premier album de Yaki, je le présente en quelques sortes ou je complète plutôt sa présentation. Ceci jusqu'à ce que les paroles reprennent enfin alors que je m'arrête.

« J'sais pas c'que t'en pense mais moi ça m'plait bien. »

Je lui dis avant de boire enfin une nouvelle gorgée de ma bière...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Yaki Kadafi
Gangsters - Gangsta
Gangsters - Gangsta
avatar

Nombre de messages : 828
Age : 27
Gang : /
Metier : Proprio du Disquaire, Gérant, DJ et Rappeur =)
Date d'inscription : 05/02/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Uzi, Machette

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Dim 27 Juin - 16:10

Curtis dit à Yaki qu'il serait là pour l'aider avec le label. Parfait, parce que tout seul ça risquait d'être un peu dur, enfin, au début ce serait assez facile, il n'y aurait pas beaucoup de contraintes à part les finances, mais plus tard, les responsabilités aurait considérablement augmenté. Mais pour le moment, voyons petit, Kadafi n'avait pas assez de fric ni de relations pour ce faire.
Avec son premier album, et aussi celui de Curtis, ça allait sûrement avancer, si quelqu'un décidait de relancer la scène de TC, d'autres les rejoindraient sûrement.
Enfin, il y avait aussi le projet de gang, c'était aussi une aide considérable, à ne pas négliger. Une fois que tout serait prêt, Trinity City allait retrouver sa splendeur musicale d'antan. En parlant du gang, Curtis était prêt à tout pour que celui-ci voie le jour. Le premier qui tenterai de s'installer à sa place trouverait à qui parler. Yaki sourit en hochant la tête, lui aussi prendrait les armes s'il le fallait.

A part ça, Curtis semblait bien partant pour poser sur quelques sons de l'album de Yaki. D'ailleurs, sur la partie instrumentale où Kadafi n'avait pas encore posé, il laissa échapper quelques rimes, pas mal du tout, complétant assez bien celles du jeune gangsta.
Il faudrait juste que Yaki modifie un peu ses couplets pour mieux les accorder à celui de Curtis, mais à part ça, c'était nickel. Buvant lui aussi une gorgé de sa bière, Yaki sourit ensuite, avant de reprendre la parole.


- Pas mal du tout mec. Faudra qu'on aille vite en studio pour terminer vite le disque. Enfin, j'aurai quand même aimé avoir plus de monde dessus, mais ce sera pour l'album suivant sans doute.

C'est vrai, quelques featurings supplémentaire auraient été cool, mais pour relancer le rap de Trinity, il fallait bien commencer par quelque part, non ? Et puisque pour le moment ils n'était que deux, il fallait faire fort pour que les autres aient envie de rejoindre le mouvement.
Sur ce, il avança à la chanson suivante, H.I.P. H.O.P., une chanson dont on pouvait aussi deviner facilement le thème. Les premières notes se firent entendre, dans l'esprit du bon vieux hip hop à la façon Zulu Nation. Là, c'était une chanson sur laquelle il n'avait lâché aucun lyrics sur les gangs, ou autres thèmes du reste de l'album. Il parlait seulement du hip hop, des valeurs Peace, Unity, Love, and Havin' Fun. C'est sûr que sur un album de ce genre, cette chanson était un peu étrange, elle contrastait pas mal avec les autres sons, mais bon, il fallait bien rendre hommage à ce mouvement qui avait permis à leur art d'exister, et donc, de faire venir au monde leur carrière artistique. D'un signe de tête vers son homie pendant que sa voix se faisait entendre sur l'instru, Yaki lui demanda.


- Et celle-là, ça te dit ? C'est pas du gangsta rap, mais j'avais envie de faire une track de ce genre...

_________________
ABSENT pour une durée indéterminée
Revenir en haut Aller en bas
Curtis Wayne
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 26
Gang : Solo
Metier : DJ et Rappeur
Date d'inscription : 11/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Poignard ( x1 ) - Colt Magnum Carry ( x1 )

MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   Sam 10 Juil - 16:29

Oops le retard remonte topic


Alors que j'ai enfin terminé de poser quelques paroles sur la chanson de Yaki, celui ci me dit qu'il ne faudra pas tarder à aller le terminer, c'est sûr même, surtout s'il veut que son tout premier album sorte d'ici peu de temps.
Personnellement, mon premier album me permet de réaliser pas mal de choses comme acheter de véritables disques pour mon second album, je pourrai même me payer les services d'un photographe ou autre.
Quelques rares personnes en ville me reconnaissent quand je traine dans le parc mais dans ce quartier, tous mes potes écoutent mes sons, certains se sont même vus offrir cet album gratuitement de ma part. Quoi que les tarifs ne sont pas très élevés pour ce premier jet, c'est normal, il ne faut pas dégouter les fans dès le départ, ce n'est pas une bonne chose à faire.
La chanson suivante ne tarde pas à démarrer dans un air tout à fait différent de ce que j'ai entendu jusqu'à présent, le titre quand à lui est bien représentatif. En ce qui me concerne, je ne sais pas si je pourrai poser sur celle ci, je pense ne pas me sentir à l'aise mais bon, il faut tout essayer.

« C'est différent mais ça va. »

Attentivement, j'écoute, buvant à nouveau une gorgée de ma bière que je repose sur la table basse en face de nous. J'en oublie presque ce que j'ai gardé de coté pour ce soir, c'est alors que je me lève pour partir en direction de ma chambre et y revenir quelques minutes plus tard avec dans la main, un sachet d'herbe et des feuilles à rouler.
Pour une fois, je n'ai pas de blunt, ce n'est pas grave, j'aime me faire des pet' à l'ancienne avec juste une feuille à rouler simple. Reprenant ma place initial, je ne tarde pas à entamer la préparation tout en continuant d'écouter le son.
J'aime ce genre d'ambiance et le mieux dans tout ça, c'est que l'on est posés, il n'y a rien d'autre à faire en même temps même s'il faut quand même continuer de recruter des gars pour le futur gang.

« Ouais il est bien ce son ! »

Finissant de rouler, je tends le pet' à Yaki, à lui l'honneur de l'allumer et de fumer dessus en premier, c'est mon invité après tout. Cette herbe, j'ai dû traverser tout le parc de la ville pour l'obtenir car dans ce quartier, les rares dealers se sont fais massacrer.
Et oui, c'est comme ça que l'on protège les petits du quartier de Austin, je n'ai pas envie de voir de la dope circuler de partout dans nos rues. Après, il en faut quand même car la dope rapporte pas mal d'argent mais hors de question que ça soit dans ce quartier.
De plus avec l'ouverture de la Marina il y a quelques temps, il faut s'attendre à voir débarquer à nouveau des quantités incroyable de dopes et d'armes à feu mais également de nouvelles communautés qui veulent faire fortune ici...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=-BS3aH0ciiU&feature=related
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Appartement de Curtis Wayne I   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Appartement de Curtis Wayne I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Gallerie de Wayne Reynolds
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les quartiers péripheriques :: Territoires des Gangstas et des Yakuzas :: Bloc 2-
Sauter vers: