AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sam Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Johnson
Gangsters - Racaille
Gangsters - Racaille
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 30
Gang : Solo ? Gang Evil Trinity ? A voir...
Metier : Videur de la boîte de nuit / Manager de boxe
Date d'inscription : 03/04/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Colt M1911A1 (x1), Ingram Mac 10 (x1)

MessageSujet: Sam Johnson   Sam 3 Avr - 16:49

Nom :
Johnson

Prénom :
Sam

Âge :
23 ans

Gang :
Solo ?
Gang Evil Trinity ? A voir !

Catégorie :
Gangsters

Caractère :
Sam est plutôt calme, son tempérament habituel n'est pas agressif. Il peut par contre devenir agressif si ses proches sont en danger ou si quelque chose le dérange profondément. Si il n'aime pas une personne, il sera très direct, il lui dira en face. Il ne se plie pas facilement aux ordres, il préfère garder son libre-arbitre. La police, c'est ce qu'il déteste le plus. Il ne peut sympatiser avec un flic, il peut très difficilement parler avec un policier sans avoir une envie de le massacrer. Il n'aime pas non plus les mexicains, ni les blancs, mais ça, il est obligé de faire avec. Dès qu'il fait quelque chose, il s'y met à fond, et repousse ses limites pour cette chose s'il le faut. Dépasser la légalité ne le dérange pas plus que ça, il s'en moque complètement. Grand sportif dans l'âme, il ne peut s'empêcher de faire de la musculation ou un sport pendant une semaine. Le moyen de transport qu'il préfère, c'est la moto. C'est d'ailleurs un fan de motos, mais il se fiche complètement de quelle nation vient la moto, pas comme les bikers qui détestent les motos japonnaises par exemple. Il est très froid et très sec avec les inconnus. C'est aussi un grand fan de rap américain, notamment le West Coast Rap. Pour lui, la solidarité compte plus que tout. Les traitres, les "vendus", il ne peut pas les voir sans avoir accès à des crises de colères très agressives. Le respect comme beaucoup ici, ses proches, lui, l'organisation à laquelle il appartient... tout ça doit être respecté pour lui. Il veut aussi avoir le titre de gardien de sa famille, voir même de ses proches. Et il a eut plus d'un ennui à cause de ça. Il préfère être pauvre qu'être riche et laisser tous les autres dans le "ghetto", dans la pauvreté. Il n'est pas égoiste, ni égocentrique, ni même radin.

Il entretient son corps régulièrement, pour obtenir plus de facilité lors des combats à mains nues. Musculation, basketball, baseball, football américain, football, catch et tennis sont les sports qu'il pratique, et où il est très à l'aise. Il sait se servir d'une arme, quoique il a quelques lacunes dans l'entretien d'une arme, il sait tirer avec une arme, c'est d'ailleurs un assez bon tireur. Il n'a pas de lunettes de tir à l'instar de certains policiers, tueurs ou militaire, il voit très bien et sa vision est excellente (10 / 10 de vue). Il n'est pas très bon au lancer de projectiles, comme des grenades lacrymogènes. Il est dépendant au tabac, il est "obligé" de fumer au moins deux cigarettes par jour. Il ne fume pas de drogue par contre, un "principe". La course ne le dérange pas, il sait courir vite et longtemps. C'est aussi un bon pilote, il a sut éviter de nombreuses fois les accidents lors de courses-poursuites.


Histoire :
Le crépulscule arrivait bientôt sur Los Angeles, quand sorti du corps d'Emma Johnson le petit Sam Johnson, un afro-américain, tout comme ses parents, Emma et Jarod Johnson. Il apparait sur les informations du jeune Sam Johnson qu'il est né dans une petite clinique de Carson, le 10 Juin 1987, à 19 heures 20. Une enfance pas comme les autres l'attendait. Tout les enfants ne rêvaient pas de vivre à Carson, un quartier chaud de Los Angeles disputé entre gangs d'afro-américains et gangs de latinos, avec une couche de gangs slaves quoique très faibles par rapports aux deux autres ethnies. Chaque jour la police déplorait aux moins trois morts. Les interventions étaient régulières, pour démanteler des gangs, des réseaux de prostitution ou de pornographie, ou pour éviter une émeute.

Le jeune Sam eut droit à une enfance baignant dans la criminalité, les "street's gangs", le hip hop, le rap mais aussi le sport. Fervant supporter dès l'âge de 6 ans des Los Angeles Galaxy, une équipe de soccer (football) à Carson. Le sport était une rare porte de sortie du ghetto pour les jeunes. Les meilleurs pouvaient obtenir une bourse et pouvaient entrer en université. Les parents Johnson étaient contre le fait qu'il fasse une carrière sportive. C'étaient les rares afro-américains ordinaires, qui n'avaient pas de casier judiciaire. Sam pouvait être content de cette chance, car plus de portes étaient ouvertes comme il était fils de parents non criminel, mais non. A l'école, il avait de nombreux problèmes à cause de ça, une bande de gamin plus âgés l'insultait et le tapait car il n'était pas comme eux, ses parents n'étaient pas des criminels.

C'est à l'âge de 8 ans de tout bascula. Une fusillade entre afro-américains et policiers éclata en plein dans la gallerie marchande d'un centre-commercial. Les parents de Sam furent alignés par des "balles perdues". Seul Sam avait survécu. Il fut placé en foyer, mais jamais en maison d'accueil. Il avait la rage contre les policiers qui avaient tués les parents de l'enfant sans le savoir. Il s'isola bien vite, et il commença à l'intéresser aux "street's gang" de Carson. Il en intégra un à l'âge de 13 ans. Il faisait des petits boulots comme vendre un peu de drogue, voler des porte-feuilles dans les sacs des femmes. Il pouvait, grâce à l'argent récolté, s'offrir des vêtements neufs. Au lycée il eut bien vite la classe, mais il continuait de traîner avec les gangsta Afro-Américains. Il eut bientôt l'occassion de toucher une arme, lors de son premier hold-up, une petite épicerie. Il récolta un bon paquet d'argent avec deux amis.

Mais deux jours plus tard, les policiers purent récupérer l'argent avec deux amis de Sam. Celui-çi était prêt à faire une action suicidaire pour que ses deux amis soit libre, mais il en fut empêché par ses proches et par ses amis du même gang. La majorité arrive bientôt. Il avait récolté assez d'argent pour s'offrir une voiture. Chaque jour n'était pas différent. Sport, trafic de drogue, vol. Rien de spécial n'était arrivé depuis ses 16 ans, l'âge qu'il avait quand il avait fait son premier braquage. Il recommença à 18 ans, mais cette fois il dut laisser l'argent et failli mourir quand la police arriva et commença à tirer. Une balle c'était logée dans son épaule droite. Il fut bien vite soigné, mais il avait été marqué par cet évenement. Il avait frolé la mort de très près.

Les années passèrent, les blessures et les crimes aussi. Il avait gagné en puissance, mais en maturité aussi. 23 ans... Le plus important drame de sa vie. Cinq proches morts dans une fusillade contre des latinos désireux de contrôler Carson. Ils ne savaient pas à quoi s'attendre. Quand Sam appris la nouvelle un jour après le drame, il éprouva une terrible crise de colère, de rage et d'aggresivité. Il était désireux de venger les cinq morts. Il récupéra un fusil d'assaut, un pistolet et deux grenades lacrymogènes, et il se rendit devant la planque des latinos. Quinze latinos. Il ne fut accompagné. Pas besoin. Mieux ne valait pas. Il s'en fichait pas mal de la police. Si il était arrêté, ce n'était pas grave. Tant qu'il était vengé. Il lança la première grenade lacrymogène à 17 heures 35. Les latinos sortirent en toussant par l'entrée avant, comme il était prévu. Le mitraillage ne dura que 10 secondes. 5 blessés, 3 morts, les 7 autres c'étaient réfugiés dans le bâtiment abandonné, un ancien commerce.

Sam rentra dans le bâtiment dès que la fumée de la grenade se dissipa. Et il mitrailla sans relache les latinos, l'un après l'autre. La plupart étaient à terre, blessés. Il y avait maintenant 5 morts, 10 blessés. Il exécuta les blessés l'un après l'autre, avant de mettre feu au bâtiment. Mais une fois le feu allumé, la police intervint, et encercla le bâtiment. Les flammes prennaient vite, Sam ne voulait pas sortir. Un groupe de policiers furent envoyé dans le bâtiment. 4 policiers. Un morceau du plafond de l'arrière boutique s'écroula sur Sam au même moment que les policiers entrèrent. Ils amenèrent le corps à l'hôpital, dans une ambulance. Une fois à l'hôpital, il fut soigné. Il lui fallait une bonne semaine pour être remis sur pied. Après ça, il sera amené en prison. Mais un policier lui proposa un marché auquel il devait être obligé d'accepté, sans quoi Sam aurait été tué sur la chaise électrique ou par injection de poison.

Si Sam donnait toute sa fortune au policier, alors il lui laissait une chance de partir de la ville. Sam dut accepter. La semaine de soin se termina, et on conduisit Sam dans un forgon blindé. Il en voulait au policier corrumpu car il avait tout donné et celui-çi n'avait rien fait. Mais sur le chemin, une voiture de police arrêta le forgon et deux hommes tuèrent tous les policiers dans le forgon. Ils amenèrent Sam dans la voiture de police, et il démarrèrent pour l'aéroport. Ils avaient tout prévu. Un billet d'avion, le dossier "perdu", de nouveaux vêtements. Ils rendirent à Sam les 2 000$ en trop dans le marché et ils le laissèrent prendre l'avion, pour Trinity City...


Famille :
Parents décédés.
Pas de famille proche et connue.

Avatar :
Ray J

(le retour de Chen Wu !)
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Nikita
Admin à la retraite
avatar

Nombre de messages : 5843
Age : 38
Gang : Ex-GET
Metier : Anciennement tatoueur
Date d'inscription : 30/10/2006

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max):

MessageSujet: Re: Sam Johnson   Sam 3 Avr - 18:24

Du moment que tu gardes cette IP, tu n'auras aucun problème.
Ta fiche est complète, tu es validé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sanelona.forumsactifs.com
 
Sam Johnson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M. Aleksandra WestBrook x Dakota Johnson
» (f) dakota johnson - l'amoureuse - LIBRE
» (f) dakota johnson -> compliqué
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» mwen mande pou deza, joel, ak rozo rekonsilye !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Le forum :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: