AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une surprise au milieu d'une grande fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Mer 26 Mai - 22:49

Plus elle me parle et plus je la sens déconnectée de la réalité de Trinity City. Si je ne portais pas d'arme à la plage c'est que chacun des agents de sécurité l'est à ma place et que je peut difficilement me permettre d'afficher une arme devant les clients. Depuis le soir ou j'ai pris une décharge de canon scié dans la vitre de mon Impala et ou j'ai tué mes agresseurs pour éviter d'y passer, je me suis juré de ne jamais y passer avec du plomb dans la peau. Toutes les questions qu'elle me pose me sont passées cent fois par la tête mais pour l'instant rien de tout ça n'est à l'ordre du jour. Les 66ers sont la seule famille qu'il me reste avec mon demi-frère et ce n'est pas ma relation avec Lynn qui me rangera des voitures. A essuyer le feu de ses questions, j'ai l'impression d'être un boxeur coincé dans le coin à ramasser coup sur coup sans arriver à trouver une ouverture pour se dégager.

Malgré l'affection que je ressens pour elle, Mary va trop loin avec ces questions et je sens la colère monter en moi. Pour tenter d'esquiver ses questions le temps de me resaisir, je me lève brutalement et récupère mon arme pour aller la ranger dans un tiroir. Je fais claquer la culasse à vide et rengage ensuite le chargeur dans la crosse. Le claquement métallique de l'arme résonne bruyamment dans le silence de mon salon et fini de me mettre mal à l'aise. Après avoir rangé mon arme dans le tiroir, je reste appuyé quelques instants contre le meuble avec la tête baissée pour ne pas laisser éclater ma colère. Cela fait dix ans que l'on ne s'est pas vus et elle se permet d'emblée de juger mon mode de vie. Putain de merde, si je ne la connaissais pas mieux que ça je lui aurais appelé un taxi sur le champ mais je sais que si elle me fait ce cirque c'est pour mon bien même si je ne tiens pas à changer.


Écoute Mary... Après le lycée, j'ai fait des études de droit pour devenir avocat mais je ne suis pas fait pour une petite vie rangée. J'ai besoin de la piste pour me sentir bien, je ne connais rien qui puisse remplacer la tension avant une course et le frisson qu'on ressent en coupant la ligne en tête après une course accrochée.

Ce n'est pas tout à fait exact, Lynn serait tout à fait à me laisser faire, elle est même capable de m'encourager en venant me défier sur une course pour savoir lequel de nous deux est le plus rapide mais je me vois mal dire ça à Mary car je doute qu'elle comprenne.

J'ai failli être marié mais elle n'a pas pu supporter les soirées à m'attendre avec la peur au ventre, ce que je comprends parfaitement. Je ne connais pas une femme qui puisse encaisser de me laisser vivre ça.

Il m'arrive parfois de regretter de l'avoir laissée partir aussi facilement mais l'appel de la compétition est toujours le plus fort et mes regrets s'effacent régulièrement devant le plaisir égoïste que j'éprouve avec mon fric et mes bagnoles. Si ma passion était un peu moins forte, j'aurais laissé un message à Maitre Jennifer Bolac au lieu de faire demi-tour lors de ma dernière virée à Los Angeles pour la réunion des chefs de sections des 66ers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 0:24

Le voyant réagir de cette façon elle avait bien compris qu'elle y avait été trop forte et le pire l'idée fausse de retrouvais les dix ans en arrière, elle ne dit rien elle voit bien qu'il est énervé pour ce soir c'est de trop et franchement sa réaction lui fit mal. Pour l'instant elle ne voyait pas comment reprendre les choses le mieux pour elle maintenant était de rentrer. Elle se lève sans rien dire leur monde était bien trop différent ils étaient trop différents ses dix ans de perdu avait rompu beaucoup de choses, honnêtement elle n'avait rien à répondre à ce qu'il venait de dire que pouvait-elle bien dire à présent? La soirée était gâchée elle se sentait comme une inconnue maintenant qui ne comprenait rien à rien et surtout qu'ils ne pouvaient rien partager ensemble. Elle le regarde et se lève elle met sa veste elle rentrera à pied s'il le faut, mais elle avait besoin de se retrouvais elle venait de mettre les pieds dans le plat sans trop en dire pourtant.

Je suis désolée alors de me permettre d'entrer dans le sujet de ta vie, tu as oublié de mûrir Coddy et c'est sûr qu'aucune femme pourra vivre de cette façon avec toi, tu resteras seul toute ta vie ou tu te trouvera une fille de ton niveau de vie!

Elle sentait en elle la colère montait elle voyait bien qu'à ses yeux elle ne pouvait pas comprendre des choses, c'est sur sans rien lui dire elle ne pouvait pas faire cet effort. Elle le regarde de dos puisse qu'il lui tournait le dos pour se calmer.


Désolé de ne pas être du même monde que toi et de ne pas comprendre ce que tu ressens et surtout de me faire du soucie pour toi !

Elle ouvra la porte d'un grand coup tout en soupirant elle sort de la maison et elle claqua la porte en sortant. Il était très tard il faisait nuit et la route déserte, mais ce n'était pas grave elle avait envie de rentrer chez elle. Déçus dégoûté il avait tellement changé elle marche à grand pat pour sortir de sa cour même si elle ne savait pas quel côté prendre elle en prit un au hasard . Visiblement les choses allaient être compliqué pour elle sur l'idée de le charmer et de le faire changer, bonjour les retrouvailles dix ans après c'est la dispute. Elle marchait les mains dans les poches en regardant au loin elle ne voyait pas grand-chose mais au moins c'était calme et elle pouvait vider son esprit même si au fond elle n'était pas rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 0:53

Tant de choses nous séparent, déjà au lycée elle ne comprenait pas que j'ai la course dans le sang, comment pourrait elle comprendre maintenant alors qu'elle a mûrit et qu'elle a bien plus la tête sur les épaules que moi. Dix ans qu'on ne s'est pas vus et voilà qu'on s'engueule dès qu'on se revoit, je ne sais pas à partir d'où ça a merdé mais ça a merdé dans les grandes largeurs et en beauté. Lorsqu'elle claque la porte de ma villa, je ne peut m'empêcher d'avoir un sursaut. J'avais oublié sa fâcheuse habitude de toujours vouloir avoir raison et sa propension à la colère parfois.

Je me retourne et regarde la porte un instant avant d'attraper mon téléphone. J'ai besoin de voir Lynn pour l'instant et je commence à chercher son numéro dans mon répertoire mais juste avant de lancer l'appel, je suis saisit de scrupules de laisser Mary s'en aller seule à pieds. Tant qu'elle est sur notre territoire elle ne risque rien mais en dehors il peut lui arriver n'importe quoi.


RHAAA, PUTAIN LES GONZESSES!!!

De rage, mon téléphone traverse mon salon en volant avant d'aller exploser contre le mur. Toujours en ralant sur le caractère impossible des femmes et celui de Mary en particulier, j'enfile ma veste et attrape le premier trousseau de clé qui me tombe sous la main.

Pourquoi il faut qu'on s'attache à elles et qu'elles soient aussi casse couilles quand elles s'y mettent?

Je regarde le trousseau que j'ai pris alors que je ferme la porte puis me dirige vers ma Camaro grise de 1969. Je saute au volant et ne prends même pas le temps de boucler ma ceinture avant de démarrer en enfonçant le champignon comme un dingue. Tant pis pour mon moteur mais je n'ai pas le temps de le laisser chauffer. S'il morfle trop, je pourrais le faire changer facilement, ce n'est pas grave. Je tourne à droite en espérant qu'elle soit partie dans cette direction là en laissant un nuage blanc de gomme brulée derrière moi. Je n'ai jamais été aussi pressé de retrouver quelqu'un. Sur un trottoir, je vois trois de mes gars et m'arrête à leur hauteur pour leur demander s'ils ont vu une brune seule à pied. Ils n'ont rien vu, je prends à peine le temps de les remercier que je repars dans l'autre sens en faisant cirer à nouveau mes pneus.

J'enquille Coddington Road plein gaz et passe en trombe entre ma villa et le QG. Mon LS3 gronde comme un monstre affamé alors que je ne cherche qu'une chose, trouver Mary le plus rapidement pour éviter qu'elle ne tombe sur un chauffeur de taxi taré ou un de ses camés qui pullulent dans les rues à cette heure-ci en dehors des territoires qui sont sous notre contrôle. J'ai mis un point d'honneur depuis que la section m'a été confiée à débarrasser nos rue de ces loques. Alors que j'allais perdre espoir de la retrouver, je passe un angle sur les chapeaux de roues et la vois qui marche sur le trottoir alors que je la dépasse. Je m'arrête avec les quatre roues bloquées qui fument une nouvelle fois. Même pendant une course, j'ai rarement tapé dans les pneus à ce point là. Je coupe mon moteur et sors de ma voiture pour aller à sa rencontre.


Mary, déconne pas. Je te ramène chez toi sans rien dire si tu veux mais je ne peux pas te laisser rentrer à pied, pas à cette heure là et tu ne me fera pas changer d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 14:00

Elle marchait dans le noir sur cette route déserte et calme elle en était même à le regretter, prise de remord et de rancoeur des larmes coulaient le long de ses joues Mary était trop sensible et elle était restée dans ses souvenirs d'enfance et finalement la vie était tout autre. Elle n'avait rien dit de méchant pour qu'il s'emporte ainsi enfin à ses yeux, le fait qu'elle ne voulait pas sortir avec son arme était loin d'être une attaque envers lui. Mais l'expression de ses yeux et son comportement elle avait bien compris qu'il n'avait pas apprécié elle marchait à grand pas longeant le ravin sur le côté elle croisait quelques voitures, mais jamais elle ferait du stop surtout par ici elle espérait que personne s'arrête non plus.

Elle en venait à regretter sa vie pourquoi elle n'avait pas été dans son monde, pourquoi était-elle pas une fille comme toutes les autres à mettre les mains dans la graisse toute la journée ou faire des courses sûrement que les choses auraient été mieux. Maintenant elle ne voit plus de solutions à son problème elle aimait un homme ou rien pouvait les lier ou tout les séparés. Elle était énervée contre lui, mais surtout contre elle d'avoir été cette fille douce en retrait dans une vie bien rangée, elle qui avait décidé de lui dire qu'elle l'aimait et d'essayer de lui montrer ses sentiments tout était mort à présent. Tout en marchant elle donna un coup de pied dans une pierre et celle-ci s'envola au loin dans le noir, elle ruminait.


pauvre fille tu n'es pas intéressante tu n'arriveras jamais rien, tu n'es pas de son monde.... ça me soûle putain !

Soudain au loin derrière elle des lumières apparaissaient elle n'y prêtait pas attention elle continuait de marcher, soudain un glissement de freins et la voiture s'arrêta devant elle et un homme sorti de la voiture. Au fond d'elle, elle était soulagée de voir Coddy vu à l'allure où il venait d'arriver et s'arrêter elle avait eu peur de croiser quelqu'un d'autre. Elle continuait de marcher passant devant la voiture sans la regarder et elle entendit Coddy parlé, elle hésitait à s'arrêter pour continuer son chemin puis elle arrêta de marcher et elle se retourna en le regardant.

Non retourne chez toi ou va retrouver ta copine... je suis assez grande pour rentrer seule... quitte à ne pas parler autant resté seule et respiré la nature....tu ne changeras pas d'avis, mais moi non plus !

Elle sait très bien qu'elle regretterait ses mots demain et qu'elle s'en voudrait, mais là actuellement elle n'était plus capable de contrôler ses émotions.

Nous n'avons pas les mêmes valeur et nous n'avons rien en commun tout nous sépare.... je n'ai pas voulu me mêler de ta vie je voulais juste savoir ce que tu avais au fond de toi ..... je suis con peut-être de me faire du soucie pour toi ...

Elle parlait en agitant ses mains elle était à bout tant bien que mal elle essayait de garder le contrôle du raisonnable .

Con d'avoir gardé des sentiments depuis dix ans sur des souv.........

Mary venait d'en dire trop alors elle s'arrêta et se retourna pour reprendre son chemin, en secouant sa tête.


T'occupe pas de moi retourne à tes occupations bonne nuit Coddy tu connais beaucoup de monde tu trouveras facilement mon appartement si tu as envie de me voir !
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 20:32

Alors que je la regarde déballer sa hargne, je retrouve la Mary que j'ai connu il y a dix ans. Super agréable et douce mais capable de piquer des colères phénoménales à propos de n'importe quel sujet, même le plus banal. J'ai soudain une envie folle de fumer une clope mais je m'abstiens pour éviter de la mettre encore plus en rogne. Je sens que je vais devoir déployer des trésors de diplomatie si je veux qu'elle revienne à la raison mais lorsqu'elle est dans cet état là il est plus facile de mettre le Dalaï-lama sur un champ de bataille avec un flingue dans les mains que de lui faire entendre raison. S'il le faut je l'escorte en roulant au pas mais elle ne fera pas le trajet seule dans les rues de Trinity City. Je n'ai pas envie qu'elle se fasse égorger ou violer par un détraqué ou un camé en manque. Je percute soudain que j'ai quitté ma villa sans arme, pour l'instant ce n'est pas bien grave car nous sommes encore sur notre territoire mais toute la ville ne nous appartient pas.

La phrase qu'elle stoppe en plein milieu me jette un doute énorme sur notre rencontre ce soir. Je me demande soudain si nos retrouvailles ne sont dues qu'au hasard ou pas mais il semblerait que ce ne soit pas la première fois que je la fait souffrir. Je comprends un peu mieux pourquoi elle s'est énervée chez moi. Absorbé par ma réflexion, je ne fait pas tout de suite attention qu'elle est repartie à pieds. Le bruit de ses talons sur le trottoir me ramène à la réalité, cette foutue tête de mule n'en fait qu'à sa tête comme d'habitude.


MARY!! Attends.

Je ne sais pas si elle m'a entendu mais je ne serais pas étonné qu'elle préfère m'ignorer. Ce qui avait le don de m'énerver à l'époque me met toujours les boules mais je ne peux pas la laisser seule. C'est contraire à tout ce que je suis, j'ai toujours prit soin des gens que j'apprécie et Mary en fait partie même si en ce moment elle donne dans le registre tête de lard. Je remonte en voiture et redémarre mon moteur. Il me suffit d'un coup de gaz pour revenir à sa hauteur et je roule à son rythme ensuite pour pouvoir lui parler.

Mary, s'il le faut je te suis jusqu'à chez toi mais tu ne te débarrassera pas de moi comme ça.

Je suis prêt à le faire. J'aurais préféré avoir une boite automatique pour rouler aussi doucement car pour l'instant je suis obligé de jouer avec l'embrayage. Ma boite tire trop long pour pouvoir rouler au pas avec l'embrayage en prise.

T'es toujours aussi têtue quand tu t'y met... Je sais que tu ne pensais pas à mal mais je n'ai pas l'habitude qu'on s'inquiète pour moi. Excuse moi s'il te plait... et même si tu n'a pas envie de m'excuser monte en voiture que je te ramène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 23:01

Elle n'écoutait rien de ce qu'il disait, elle voulait qu'une chose c'est rentré chez elle. Dans son hélant elle continuait d'avancer prise dans ses pensées et borné sur cette route déserte, elle avançait tellement qu'il était obligé de prendre sa voiture pour la suivre. Mais plus elle avançait et plus la colère descendait elle était en train de se calmer, elle marchait à côté de sa voiture. Mais la route était encore longue elle y passerait la nuit pour rentrée chez elle, maintenant la pression redescendue elle laissait place aux larmes. Elle s'en voulait tellement de ne pas être comme lui ou avoir les mêmes passions, une amitié c'est beaucoup mais c'est peu en même temps. Elle s'essuya les yeux avant de s'arrêter et ouvrir la porte de la voiture pour monter elle ne mit même pas la ceinture tellement perdu. Elle ne voulait pas qu'il face ses excuses au moins il avait été honnête enfin pour Mary elle ne le regardait pas elle ne voulait pas affronté son regard.

Non c'est moi qui m'excuse je suis désolée !


Elle pose son coude contre la poignée de la porte et elle posa sa tête dessus en regardant en face d'elle. Voilà la belle soirée morte de chez morte elle était dégoutée et elle n'arrivait plus à parler elle avait besoin de se retrouvais. Mais là c'était parti pour un gros combat si elle voulait poursuivre dans son attention, mais pour ce soir elle n'était plus capable elle se sentait presque une inconnue dans une ville inconnue. Après un petit moment elle baisse la tête en ce collant contre son siège et elle brise le silence.

Je suis comme ça Coddy quand je tiens à quelqu'un je me fais du soucie et surtout avec tout ce que j'ai entendu ce soir et je pense même que je ne sais pas tout …. je suis désolée je ne suis rien pour toi une bonne amie tu parle on à plus rien en commun on est presque des inconnues et pourtant je ressens toujours cette forte amitié ….

elle passe sa main dans ses cheveux pour les remettre en place et doucement elle le regarde.

Je pense que je ne vais pas rester plus d'un mois !

Ce qu'elle venait de dire lui brisa le cœur, mais en même tant elle avait une attente de lui pour se persuader de quelque chose vis-à-vis de lui. Pendant qu'elle le regardait elle avait envie de le prendre dans ses bras et se faire pardonner, elle avait envie de lui donner ce qu'il avait perdu depuis le départ de son ex. de le changer et de lui donner une autre vie mais voyant son entêtement et surement d'autre chose derrière le poussait à continuer sans remords sans rien attendre des autres personnes et surement une personne aussi. Elle soupira en retournant son regard sur la route la nuit porte conseille ont dit Mary verra demain ce qu'elle fera .
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Jeu 27 Mai - 23:29

Enfin elle s'arrête puis fini par céder. Lorsqu'elle monte en voiture, je remarque bien qu'elle évite de croiser mon regard. A part lui demander d'attacher sa ceinture pour qu'elle le fasse, je préfère ne rien dire pour ne pas recommencer à nous engueuler, j'ai eu ma dose pour ce soir et visiblement, elle aussi. Je ne démarre qu'une fois que sa ceinture est bien bouclée, s'il y a bien une chose sur laquelle je ne fais pas de concession, sauf cas de force majeure, c'est bien le port de la ceinture ou du harnais dans mes bagnoles. J'ai été clair avec Lynn la-dessus dès que j'ai accepté de lui enseigner ce que je sais et ce n'est pas maintenant que je vais changer de méthode.

Au moins, on est d'accord sur un point, nous sommes tous les deux désolés. Je n'aurais pas du m'emporter comme ça avec elle mais je doute que son insistance à tout savoir de moi soit la meilleure des choses à faire. Je trouve par contre qu'elle exagère sur un point. Nous ne sommes pas des étrangers, je veux bien qu'on ne se soit pas vus pendant dix ans mais j'ose espérer que notre amitié n'est pas de l'histoire ancienne malgré ce qu'il vient de se passer ce soir. Nous sommes tous les deux de forts caractères, cela ne m'étonne pas que ça arrive comme lorsque nous étions au lycée, ce qui m'étonne c'est que ce soit arrivé aussi rapidement.

Sa dernière phrase me fait tourner la tête de stupeur au point que j'en perds la route de vue. Je reconnecte au réel en voyant une lumière rouge du coin de l'oeil, je ne sais pas si c'est une voiture ou un feu de signalisation mais alors que je me retourne face à la route, je saute sur les freins en jurant. Heureusement que Mary et moi avions attachées nos ceintures en montant car les freins à disques que j'ai montés dessus remplissent parfaitement leur office et stoppent ma Camaro dans un mouchoir de poche.


Bordel de merde!!!

Un soupir de soulagement m'échappe lorsque je vois que je me suis arrêté à quelques dizaines de centimètres d'une voiture qui vient de sortir d'une ruelle et de s'arrêter au stop devant moi. Sans cette lumière qui a accroché mon regard, j'aurais cartonné un de mes gars. Will passe la tête par la fenêtre et m'interpelle.

Ca va Coddy?

Nickel, et toi?

J'ai bien cru que tu allais me faire l'arrière.

Je suis un peu naze, je vais pas tarder à rentrer. Désolé.

C'est pas grave, vieux! A plus.

Je lui adresse un signe de la main pour le saluer et le regarde partir tranquillement en direction de l'ouest. Une fois qu'il a disparu à l'horizon, je me tourne vers Mary pour discuter de sa dernière phrase qui a bien failli me valoir quelques travaux de carrosserie. Je la regarde en lui parlant, je ne vais pas lui mentir, sa phrase ma mis un sale coup. Après ce qu'elle m'a dit sur la plage je ne m'attendais pas à ce qu'elle change d'avis.

Rassures moi, t'es pas sérieuse en parlant de partir avant un mois. J'ai pas envie que tu t'en aille Mary.

Je peux paraitre égoïste en lui disant ça mais elle était ma meilleure amie à l'époque du lycée et je n'ai pas envie qu'on se perde de vue une nouvelle fois. J'ai déjà perdu des gens importants dans ma vie et je n'ai pas envie de remettre encore une fois le couvert, surtout avec elle. Mary sait des choses sur moi que même Jenn n'a jamais su.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Ven 28 Mai - 7:05

Alors que Mary venait enfin de se calmer Coddy manqua d'avoir un accident le freinage brutal envoya la tête de Mary en avant heureusement qu'ils avaient les ceintures. Ayant une peur panique d'être dans une voiture sans être celle qui conduit une angoisse monta chez elle, le temps du freinage elle se mit à crier de peur en posant ses mains contre la boite à gang passager.

Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

Une fois la voiture arrêtée elle se mit à trembler elle venait d'avoir une peur bleue, elle reprend ses émotions le temps que Coddy parlait à un ami, il ne s'était même pas soucier de Mary avant de prendre le temps de parler avec cet homme. Elle le regarde le visage décomposé il le savait pourtant qu'elle avait une peur panique, mais non il avait été inconscient avec elle.

Nickel nickel? Tu crois que c'est nickel ?

Elle se détache tout en tremblent de tout son corps fallait quelle sorte de cette conserve , elle était prise d'angoisse. Elle pleurait en se frottant les bras elle ne sera pas prête à remonter en voiture à présent .

Tu es un égoïste Coddy tu ne penses qu'à toi, tu as toujours pensé à toi sans rien voir, je te faisais confiance tu es le seul en qui j'ai confiance et j'ai bien l'impression que tu ne te souviens même pas que j'ai une peur bleue des voitures ….... je suis désolée de ne pas être comme toi je suis désolée si je ne suis pas comme toutes ses autres filles qui partage ta passion …

Elle pleurait en le regardant assit dans sa voiture.

Ça ma toujours gâcher la vie … et ça me la gâchera toute ma vie, merci pour la soirée je suis contente de t'avoir revue, mais là je finis à pied je ne suis plus capable de remontais avec toi !

. Il ne restait plus beaucoup de kl pour sortir de son quartier et entrer dans les beaux quartier, elle avait oublié son sac dans sa voiture mais heureusement elle avait ses clefs dans sa poche elle était dans tous ses états quand une peur vous prend c'est incontrôlable. Le petit matin se lever déjà il faisait moins noir maintenant et Mary partait sans se retournersur ce coup-là elle lui en voulait portant tant jeune il avait toujours fait attention à elle, elle n'avait qu'une envie cette fois finir la matinée à dormir, car là elle était vraiment épuisé moralement et physiquement. Mais demain sera un autre jour et les deux auront le temps de se revoir et se pardonner ce n'était rien de méchant enfin dans un sens mais Mary était toujours aussi seule au fond d'elle elle allait rentrer rejoindre son chien pour seule compagnie humaine chez elle . .
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Ven 28 Mai - 22:52

La voilà maintenant qui pique une crise alors que je n'ai même pas touché la voiture de Will. Si elle ne m'avait pas surpris avec son idée de départ, je n'aurais jamais quitté la route des yeux assez longtemps pour me faire surprendre. Je me souviens très bien qu'elle a peur en voiture, depuis tout à l'heure j'ai l'impression de me tenir le pied en l'air pour ne pas la terroriser en allant trop vite. D'habitude je suis toujours en excès de vitesse sur notre territoire, les flics ont abandonné depuis longtemps l'idée de nous faire rouler plus doucement ici. De toute façon, ils ont des choses plus importantes à régler que quelques infractions au code de la route à Trinity City.

Lorsqu'elle sors de ma voiture en pleurant, je suis partagé entre l'envie de la balancer dans le coffre de la Camaro par dessus la sono et celle de la laisser se démerder toute seule pour rentrer chez elle. Je la regarde s'éloigner sans rien dire, je sais très bien que tout ce que je pourrais dire ne servirait à rien. Je crois qu'on a tout les deux besoin de quelques heures de sommeil, surtout que le soleil ne va pas tarder à se lever. Je repasse la première avec l'idée initiale de faire demi-tour pour aller me jeter, à moitié déshabillé, en travers de mon lit pour roupiller un minimum avant d'aller au garage mais voir Mary marcher seule sur le trottoir me dissuade de mettre mon idée à exécution. Malgré l'heure avancée de la nuit, voir très matinale, les rues ne sont pas sures pour autant. Tant pis pour la fatigue, je prendrais une journée de congé, ça a parfois du bon d'être le patron. Il suffira que j'appelle Tina pour la prévenir que je ne serais pas là finalement.

Je redémarre pour suivre Mary finalement mais en restant en retrait cette fois. Je n'ai plus l'ambition de la mener chez elle en voiture et je me vois mal lui proposer de conduire ma Camaro. Je ne sais pas si elle serait capable de maitriser une voiture de 480 chevaux sans la moindre assistance à la conduite et il ne manquerait plus qu'on se plante pour de bon pour parfaire le tableau des horreurs de la soirée. Je reste à une dizaine de mètres derrière elle pour qu'elle sache bien que je l'accompagne mais sans pour autant l'envahir. Si elle change d'avis, elle n'aura qu'à s'arrêter et monter sinon je la suis jusqu'à ce qu'elle entre dans un immeuble ou son nom sera sur les boites au lettres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Sam 29 Mai - 11:14

Mary finit par rentrer chez elle à pied les larmes aux yeux, elle avait la preuve qu'il ne ressentait rien pour elle la laissant pleurait ainsi sans même lui donner un peu de réconfort. Elle était fatiguée de cette soirée mouvementer et de cette dispute bidon, elle avait marché une bonne demie heure avec Coddy qui la suivait dans son dos au moins il était là non loin d'elle au cas ou . Une fois arrivé dans les beaux quartiers elle lui fit un signe de la main pour le remercier de l'avoir surveillé au moins ça elle pouvait toujours compter sur lui et sa fidélité de son amitié beaucoup ne se serait pas donné la peine de la raccompagnait . Elle monte les escaliers de 'l'immeuble pour arriver enfin à son appartement elle entre et referme sa porte à double tour de toute façon personne allait venir la voir, elle regarde par la fenêtre Coddy partir le coeur brisé finalement les choses ne changerons jamais pour elle ni les sentiments elle revit ce qu'elle vivait l'époque. Elle ne prend même pas le courage de ce doucher et se déshabille et se couche en sous-vêtement dans son lit malheureuse . elle finit par s'endormir en prenant le coussin dans ses bras la journée passa pendant qu'elle dormait comme un bébé enfin sûrement qu'après ce somiélle les autres journées seront que meilleur


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Coddy McQuarters
Tuneur - Debutant
Tuneur - Debutant
avatar

Nombre de messages : 3591
Age : 38
Gang : Leader des 66ers de Trinity City
Metier : Propriétaire de Trinity Performance et du port de plaisance
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Kimber 1911 Eclipse Pro II

MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   Sam 29 Mai - 12:25

Je suis Mary depuis une bonne demi-heure en martyrisant mon embrayage et ma transmission mais ce n'est pas grave. Ce n'est que de la mécanique et ça se répare sans le moindre problème alors que s'il arrive quelque chose à Mary je ne pourrais jamais me le pardonner. C'est pour ça que malgré l'envie de me coucher et celle de la réconforter, je me contente de la suivre à distance avec ma voiture. J'aimerais bien aller lui parler mais je doute qu'elle en ait envie après ce qu'elle ma dit tout à l'heure. Lorsqu'elle entre dans un immeuble, je stoppe le long du trottoir et vais regarder les boites aux lettres alors qu'elle monte les étages. Son nom apparait bien sur une boite, elle habite au 8ème étage.

Une fois rassuré sur sa sécurité, je fais demi-tour et remonte en voiture avant de choisir un CD qui puisse me tenir éveillé. Je passe en revue ce que j'ai dans la boite à gant et m'arrête sur Motörhead. Je démarre mon moteur et monte le son de ma sono à un volume indécent dans ces beaux quartiers mais je m'en fout, puis je pars sur un filet de gaz le temps de faire demi-tour avant d'écraser le champignon emmené par la musique et par mon envie de m'allonger dans mon pieu. Je suis claqué après cette nuit. Ce qui devait être une soirée tranquille à la plage est devenue une nuit riche en émotions mais j'aurais préféré que ça se passe autrement.

Arrivé sur Coddington Road, la fatigue a raison de moi et je perds de vue la route juste un instant, suffisant pour que Jim s'engage devant moi et que je ne le vois pas. En temps normal, je me serait arrêté pour le laisser passer mais cette fois, il coupe ma trajectoire en venant de la droite et je lui cartonne l'aile arrière. Le choc me réveille mais je n'ai pas le temps de réagir avant d'aller m'encastrer dans un pickup qui appartient à un des gars qui assure la sécurité du QG pendant la nuit. La Nova de Jim décrit un demi-tour avant de terminer sa course en plein milieu de la route. Je ne suis qu'à quelques mètres de l'entrée de ma villa et je viens d'encastrer ma Camaro dans un pickup.

La première chose qui me vient à l'esprit est que Mary ne doit jamais savoir ce qu'il vient de se passer, la deuxième est de savoir comment va Jim. Mon harnais ma maintenu en place et je n'ai pas la moindre égratignure, ce qui n'est pas le cas de ma Chevy qui laisse échapper de la fumée de son capot plié. Je coupe le contact et enlève la clé dans un reflexe, de toute façon elle n'ira pas plus loin sans une dépanneuse, puis dégrafe mon harnais avant d'aller voir ma victime.


Jim, ça va?

Putain, mais tu m'fait quoi Coddy?

Il vient de sortir de sa caisse, comme moi il roule avec un baquet et un arceau qui l'ont protégé. Visiblement il n'est pas content et je pense que si ça avait été quelqu'un d'autre que moi, celui qui aurait été à ma place aurait déjà mangé une droite.

Désolé vieux, j'ai eu une nuit éprouvante et je me suis endormi. T'a rien d'cassé?

Non, ça va... Putain ma caisse merde!

T'inquiètes pas pour ça, je vais te la faire réparer à la Hot Rod Factory gratos, tu prendra la Nova jaune le temps qu'on termine.

Mouais... t'a merdé Coddy, putain!

Tu l'a déjà dit ça!

J'ai finalement les nerfs qui lâchent et je me met à me marrer, bientôt imité par Jim. Les 66ers qui débarquent, alertés par le bruit nous trouvent hilares entre nos bagnoles cartonnées. J'organise le rapatriement des trois véhicules à Trinity Performance pour réparations puis retourne à ma Camaro pour récupérer mes affaires. C'est là que je tombe sur le sac de Mary devant le siège passager. Ca me donne une excuse pour aller la voir mais il va d'abord falloir que je dorme un peu et que j'aille régler les détails des réparations au garage. On peut dire que j'ai collectionnées les conneries cette nuit. Je n'avais plus planté de bagnole depuis des lustres et il faut que je le fasse à quelques mètres de chez moi sans faire de course.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une surprise au milieu d'une grande fête   

Revenir en haut Aller en bas
 
une surprise au milieu d'une grande fête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une journée pleine de surprise ( Pv Sutekina )
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les alentours de la ville :: La plage privée-
Sauter vers: