AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une affaire qui roule [ Susan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Une affaire qui roule [ Susan ]   Sam 29 Mai - 16:55

Une journée comme une autre dans le quartier des 66ers, à vrai dire, pas grand chose à faire à part s'occuper de nos bécanes respectives. Quelques motos sont garées devant la porte fermée de mon garage dans la petite allée.
Deux motards à l'entrée de ma maison qui tous deux boivent chacun une bière, trois autres à l'intérieur dans mon salon, ils jouent au poker menteur tout en regardant la télévision.
Pour ma part, je me trouve dans mon bureau, déjà quelques minutes que je suis sur l'ordinateur à la recherche de petites annonces.
Je cherche un nouveau deux roues à remettre en état, je veux quelque chose d'unique, que personne ne peut avoir et pour ça, il me faut bien chercher. Un chopper serait envisageable mais j'hésite encore, je ne sais pas vraiment.
Ma bécane actuelle me permet bien d'aller assez vite, c'est utile parfois et avec un chopper, je pense que je pourrai simplement frimer un peu avec. Et le bruit du moteur de ma harley est amplement suffisant je trouve.

Enfin, aujourd'hui, j'attends quand même la visite de quelqu'un, une femme plus précisément, une cliente à mes yeux mais dans le fond, elle est une personne de confiance pour moi, c'est certain même.
Susan Wells qui a directement été contactée par l'un de mes hommes, pas de téléphone, pas d'e-mail, rien de tout ça, c'est trop risqué.
J'ai un fusil de précision à lui vendre, je verrai bien si elle est tentée ou non pour m'en acheter un, si c'est le cas alors je pense qu'elle fera une bonne affaire.
Je n'ai pas encore décidé le prix de cette même arme mais je verrai bien au moment voulu, ce que je sais, c'est que le fusil en question provient tout droit de l'Europe de l'est et qu'il n'a pas fait de détour en chemin par je ne sais où.
Sans doute encore une branche de l'IRA qui s'étend jusqu'à Trinity City, j'ai quelques contacts avec eux un peu plus au nord, ils fournissent de bons AK47, c'est certain même.

L'heure du rendez-vous avec la tueuse à gage approche justement, je me lève de mon siège, quittant le bureau pour rejoindre la cuisine où je me sers une bière dans le frigo.
Ceci fait, je vais rejoindre les deux gars devant l'entrée de ma maison où je reste à leur coté pour parler un peu, prendre des nouvelles de ce qui se passe dans le quartier et surtout voir où en sont les 66ers en ce moment.
Il y a des nouvelles recrues à ce que j'ai entendu dire, c'est une bonne chose pour le gang, une très bonne chose même, je n'en doute pas.
Bientôt les 66ers seront puissants, très puissants même et quand ce jour sera arrivé alors là les choses changeront vraiment...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
Susan Wells
Tueur à gage - Apprenti
Tueur à gage - Apprenti
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 42
Gang : Freelance formée par la CIA
Metier : Espionne ~ Hacker
Date d'inscription : 20/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): H&K P2000 - Sig Sauer P232 - Poignard

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Mar 1 Juin - 0:47

Le matin même, un homme déguisé en livreur est venu frapper à la porte de l'appartement de Susan. Il n'avait rien de plus à lui donner qu'un message verbal de la part de Johnny Green. Il semblerait que la tueuse puisse développer un peu plus son arsenal personnel à moindre frais avec des délais extrêmement réduits. Elle aurait préféré prendre sa moto avec le beau temps qui règne aujourd'hui mais elle doit aller en plein territoire 66ers pour certainement acheter une arme. Il est donc plus judicieux qu'elle prenne son Impala blindée qui fera plus couleur locale au milieu des rodders et des bikers du gang des 66ers. Une voiture américaine est la meilleure des couverture au milieu des quartiers qu'ils contrôlent.

Malgré le fait qu'elle fasse une confiance relative à Johnny Green, elle s'arme de son P2000 à la ceinture et de son P232 à la cheville sous son pantalon. Minimum vital pour elle lorsqu'elle doit opérer seule mais de toute façon, cette entrevue ne rentre absolument pas dans le cadre de ses attributions d'agent clandestin pour la CIA. Lorsqu'elle travaillait en Europe de l'est en équipe, elle n'opérait jamais en solo mais à Trinity City elle ne fait plus officiellement partie d'une équipe. En cas de problème, elle sait très bien que l'agence la lâchera sans le moindre remords et l'entrevue avec Johnny est un investissement sur l'avenir.

Elle quitte son appartement avec une veste sur le dos qui cache parfaitement son arme et descend au parking pour récupérer sa Chevrolet Impala. Elle quitte ensuite sa résidence en roulant tranquillement et prends tout de suite la direction du territoire des 66ers. Dès que l'entrevue avec le biker sera terminée et si l'arme qu'il a à lui proposer lui convient, elle compte la ramener directement à son entrepôt pour la ranger avec le reste de son arsenal personnel.

Arrivée à destination, elle entre en marche arrière dans l'allée de la maison de Johnny et s'arrête à quelques mètres de la porte du garage. Elle descend de voiture en laissant les clés sur le contact, de toute façon personne ne serait assez fou pour voler une voiture américaine sur le territoire des 66ers puis elle se dirige vers Johnny en compagnie d'autres bikers.


Salut les gars. Il parait que tu as quelque chose d'intéressant Johnny?
Revenir en haut Aller en bas
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Mar 1 Juin - 1:02

[ Je me suis autorisé à faire agir Susan pour gagner du temps, dis moi si ça ne te convient pas ]


Bien, normalement le message est bien passé à la tueuse et connaissant celle ci, elle devrait arriver dans la journée à moins qu'elle soit en déplacement hors de la ville.
J'ai une sorte de contrat avec cette femme, j'en suis conscient, il y a une certaine relation de confiance entre elle et moi et je ne peux pas me permettre de tout foutre en l'air. Je lui vends des armes et moi de mon coté je m'assure pour qu'elle fasse une bonne alliée pour moi.
Mais avec la confiance, le statut des personnes change et pour elle, c'est bien différent car si jamais elle se retrouve dans une position délicate avec des types qui voudraient sa peau alors je n'aurais pas d'autre choix que d'aller l'aider tout simplement.
Le business c'est le business certes mais Susan elle, ça n'a strictement rien à voir, c'est bien plus, mes gars lui font confiance, c'est certain et moi aussi.

Alors que je suis toujours devant l'entrée de mon domicile à boire une bière, une impala surgit du bout de la rue pour venir se garer en marche arrière dans l'allée de mon garage.
La tueuse en descend bientôt, escortée par Kowalski qui n'était pas loin lui non plus. Non pas qu'il faut se méfier d'elle loin de là, mais c'est une procédure de base à suivre.
Je pourrai la faire fouiller afin de voir si elle n'est pas armée mais si jamais elle ouvre le feu sur ce territoire, tueuse ou non, elle y passera avant moi, c'est certain. Mes gars sont peut-être moins rapides et moins précis mais au premier coup de feu, tous rappliqueront par ici et jamais elle ne pourra en venir à bout de tous toute seule.


« Bonjour Susan. Entre ta caisse dans mon garage, tu verra à l'intérieur. »

Ceci dit, je la laisse retourner à son véhicule et pour ma part, je rentre à l'intérieur de ma maison. Kowalski lui s'en va ouvrir la porte de mon garage pour laisser entrer la tueuse à gage alors que la porte se referme presque aussitôt.
Mine de rien, il faudrait avoir pas mal de connaissances en la matière pour réussir à ouvrir la porte de mon garage, ce n'est pas rien et j'y ai moi même passé pas mal de mon temps libre pour la renforcer.
Le véhicule de Susan enfin garé, une planche posée sur deux trétaux se trouve juste derrière son impala. Dessus, un fusil de précision Dragunov SVD caché sous un drap noir ainsi que des munitions neuves et non marquées.
Je la laisse venir à mes cotés alors que je lui dis enfin.


« J'espère que ça t'plaira, retire le drap ! »

A mille cinq cent dollars l'arme avec les munitions, je pense qu'elle sera gagnante car même à l'armurerie de la ville, les prix sont beaucoup plus élevés que ça.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
Susan Wells
Tueur à gage - Apprenti
Tueur à gage - Apprenti
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 42
Gang : Freelance formée par la CIA
Metier : Espionne ~ Hacker
Date d'inscription : 20/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): H&K P2000 - Sig Sauer P232 - Poignard

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Lun 14 Juin - 12:17

Après que Kowalski ait ouvert la porte du garage, Susan rentre en marche arrière son Impala et coupe le moteur. Quelques mois auparavant, elle ne se sentait pas très à l'aise dans cette situation mais aujourd'hui la relation entre la tueuse et les bikers a évolué et même la porte que se referme sur eux n'arrive pas à la mettre sur la défensive. Elle sait très bien qu'elle ne risque rien ici, elle a déjà fait suffisamment de business avec les bikers pour savoir qu'ils sont réglos quand il s'agit d'armes ou de contrats. Sur l'invitation de Johnny, Susan s'approche du drap et le retire pour voir un fusil de précision Dragunov. Elle laisse échapper le nom du fusil dans un russe sans le moindre accent avant de féliciter Johnny pour la trouvaille.

Снайперская винтовка Драгунова, joli fusil.

Elle le prends en main et pose son œil devant la lunette PSO-1 pour s'assurer de la position de tir tout en gardant l'index loin de la queue de détente. Bien qu'aucun chargeur ne soit engagé, elle sait très bien qu'une cartouche peut se trouver dans la chambre, prête à partir. Elle manœuvre la culasse pour s'assurer que le fusil est déchargé puis fait claquer le mécanisme. Avec ce fusil, elle sait très bien que le calibre ne permettrait jamais aux forces de police de remonter sur une tueuse de la CIA mais les orienterait plutôt sur une piste d'extrême orient ou d'Europe de l'est. Les américains restent fidèles au M700 et à ses dérivés mais utilisent très rarement le SVD.

Après avoir minutieusement inspecté l'arme sous tous les angles, Susan dépose le fusil sur la planche et se retourne vers les bikers avec le sourire. Encore une fois, Johnny a réussi à lui trouver une arme qui lui sera très utile bien que la tueuse ait besoin de quelques séances d'entrainement dans le désert pour bien avoir en main ce fusil.


Johnny, si ton prix est correct, je te le prends tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Lun 14 Juin - 18:32

La tueuse ne tarde pas à retirer le drap alors que désormais mon regard est posé sur le visage de la jeune femme, je tiens à voir chacune de ses expressions. Ainsi je pourrai savoir si ce fusil de précision lui plait vraiment ou non.
Enfin, tant que j'arrive à conclure cette vente rapidement, c'est parfait. Mais en plus d'un simple business, c'est une relation de confiance qui s'est instaurée avec cette tueuse à gage et pour cause, je lui ai fais parvenir quelques consignes il y a trois mois par courrier.
Ces même consignes sont toujours d'actualité même si nous n'en parlons pas et si jamais il doit se passer quelque chose, elle sera bien entendu payée en conséquence, c'est bien normal je trouve. L'argent est sans doute la seule chose qui peut alimenter toutes nos sources, sans argent finalement, l'on arrive à rien ou presque, c'est pour ça que j'essaye d'en mettre un maximum de coté pour la création de mon futur club de motards.
Un club qui aura d'entrée de jeu un partenariat avec les 66ers que je n'oublierai jamais et aujourd'hui, je serai même prêt à mourir pour ce gang de rodders géré par Coddy en personne. Un tuneur que beaucoup respectent en ville, c'est bien normal après tout.

Elle s'exprime alors dans une langue qui ressemble au russe, je ne me souviens pas vraiment mais il me semble que c'était Owen qui arrivait à s'exprimer dans cette même langue. Petite pensée pour ma camarade de route qui était dans mon ancien club et qui aujourd'hui repose en paix je l'espère.
S'il s'est fait pardonné de tous ses pêchés alors il doit aller pour le mieux je pense, c'est certain même.
Un joli fusil comme elle le dit si bien. Je suis un habitué des armes venant de l'IRA, un groupe de l'Europe de l'est alors les armes russe, ça me connais un peu.
Et même si je n'ai jamais tiré au fusil de précision, certains de mes gars eux ont une certaine expérience en la matière et sauront faire bon usage du deuxième exemplaire de ce fusil que je garde pour moi, il faut quand même que j'alimente le futur inventaire du club.

Le prix, voici donc une question qui fâche habituellement mais là, c'est totalement différent surtout que les prix que je fixe sont abordables pour la plupart des clients qui le souhaitent.


« Mille cinq cent dollars tout rond, les munitions comprises. »

Je lui réponds, n'ayant pas encore cessé de la regarder mais cette fois ci du coin de l'œil. C'est étrange de se dire que l'on peut encore procéder à un tel échange sans craindre les forces de l'ordre.
Pour une perquisition il faut des preuves vidéos, photos ou même des enregistrements, les témoins ne suffisent plus de nos jours.
Et pour obtenir de telles preuves, encore faut-il que des agents même en civil arrivent à s'approcher des territoires des 66ers et encore plus de mon domicile...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
Susan Wells
Tueur à gage - Apprenti
Tueur à gage - Apprenti
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 42
Gang : Freelance formée par la CIA
Metier : Espionne ~ Hacker
Date d'inscription : 20/01/2010

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): H&K P2000 - Sig Sauer P232 - Poignard

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Lun 14 Juin - 21:55

Johnny lui annonce un prix qui semble plus que correct mais Susan ne veux pas lui faire croire qu'elle est capable de d'acheter un fusil sans réfléchir. Pour temporiser un peu et faire semblant de négocier, elle reprend le fusil en main et l'épaule à nouveau en mettant son œil dans la lunette de visée pendant quelques dizaines de secondes. Elle hoche la tête tout en reposant le fusil sur la planche et faisant attention à bien le poser de façon stable puis se tourne vers Johnny et accepte son offre.

C'est honnête.

Elle passe près de Kowalski qui relâche son arme, visiblement il n'a pas vraiment apprécié que la tueuse reprenne le fusil en main bien qua tout le monde sache qu'il n'est pas chargé. Susan ouvre ensuite le coffre de son Impala et ouvre le sac à dos qui s'y trouve pour en sortir plusieurs liasses de billets. Le coffre claque bruyamment dans le garage puis Susan s'en sert de table pour compter les liasses jusqu'à avoir le compte. Elle tend les billets à Johnny qui s'en empare puis ouvre à nouveau son coffre pour ranger le reste des billets dans le sac avant de mettre le fusil dans le coffre. Heureusement que l'Impala possède un grand coffre car le Dragunov ne fait pas partie des fusil les plus petits. Susan claque une dernière fois le coffre puis s'appuie contre avant de poser une question à Johnny.

Tu en est où avec le M40A3?

Cela fait un bon moment que Susan lui a commandé le fusil mais elle ne pose pas la question pour lui mettre la pression. Elle la pose pour savoir si elle peut attendre un peu ou si elle devra modifier son M40A1 pour arriver au même résultat. C'est tout à fait dans ses capacités mais malgré ses talents, elle préfère que les armuriers du corps de Marines s'en occupent. Elle regarde les bikers tour à tour, l'ambiance est moins tendue depuis que le fusil est rangé dans le coffre mais de toute façon, chacun est armé dans ce garage et tout échange de tir mènerait à une boucherie pure et simple.
Revenir en haut Aller en bas
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   Lun 14 Juin - 22:14

Honnête oui, c'est le mot pour le prix que j'ai fixé pour la vente de cette arme. Ce prix aurait sans doute été un peu plus élevé s'il s'agissait d'un autre acheteur mais là pour une habituée, c'est différent, rien n'est pareil.
Une relation de confiance ça se gagne avec le temps, il faut savoir que le business est un domaine peu accessible à tout le monde et surtout ce qui concerne la vente d'armes à feu. Pour le moment, je dois posséder une cinquantaine d'armes de tous les types, c'est largement suffisant pour fournir les motards de cette ville qui me suivent.
Avec ces armes, je pourrai faire pas mal de choses je pense mais en attendant, il y a encore du chemin avant d'arriver à mon but final et pour y arriver, il me faudra faire attention à tous les obstacles qui se dressent sur ma route.
Pour le moment, je n'ai aucun autre acheteur d'armes mais qui sait, c'est peut-être mieux ainsi mais je pourrai élargir mon cercle de clientèle d'ici quelques temps je pense quand j'aurais assez d'hommes à mon service car pour le moment, tous ont décidés par leur volonté de me suivre, je n'ai rien décidé pour eux.

Je la laisse aller à son coffre pour sortir une petite liasse de billets, ranger l'arme dans le coffre de son véhicule avant de me donner l'argent.
Par confiance, je ne calcule pas le tout, rangeant la liasse dans l'une des poches arrière de mon jean, voilà un échange comme je les aime mais tout ceci ne semble pas pour autant terminé.
Alors qu'elle s'est retournée vers moi, elle finit par me demander un petit quelque chose qui commence à dater depuis pas mal de temps maintenant. Elle m'avait passé commande d'une arme en particulier, encore un fusil de précision.
Je vais me pencher sur ça dans la semaine qui vient, dès ce soir, je vérifierai si l'arme en question est disponible puis je passerai commande pour elle. L'arme devrait arriver sous deux jours en ville, c'est assez rapide avec l'IRA.


« Tu aura une réponse dans la semaine qui vient Susan. »

Voilà qui est dit, je vais essayer de la satisfaire le plus possible car c'est une cliente que je ne veux pas perdre et une personne que je ne veux surtout pas se faire se retourner contre moi même, ça risquerait d'être dangereux pour moi.

« C'est toujours un plaisir les affaires avec toi ! »

Mes gars ne disent rien, ils sont là tout simplement, ils assistent à l'échangent, aux paroles mais n'agissent pas tant que ce n'est pas nécessaire.
Avec Susan, je pense qu'ils n'auront jamais à sortir leur arme pour faire feu, c'est une professionnelle et si elle veut me tuer, elle le fera à distance, surtout si je lui vends ce genre de fusil de précision...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une affaire qui roule [ Susan ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une affaire qui roule [ Susan ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Une voix : Susan Boyle
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les quartiers péripheriques :: Territoires des Tuneurs et de la Mafia :: Les 66ers :: Bloc 1-
Sauter vers: