AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reprendre le Cigar' Club [ Action ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Reprendre le Cigar' Club [ Action ]   Dim 13 Juin - 19:34

Territoire des 66ers : 14H30, maison de Johnny Green.

Depuis bientôt une semaine et demi, toutes les chaines de télévision ne se tournent que vers un seul et unique événement arrivé il y a peu de temps. La dissolution du gang le plus puissant de cette ville et qui était le GET.
Personnellement, je ne vois pas une grande différence entre avant et maintenant, les quartiers des 66ers sont bien protégés et ce n'est pas demain la veille que des camés viendront pourrir nos rues, c'est certain même.
Personne ici ne se sent touché et pourtant, nous savons qu'à quelques quartiers du notre se passe de terribles choses. Entre les dealers, les camés, les criminels, depuis que ce gang n'est plus là pour faire sa loi, les choses semblent avoir drôlement changées. Et en y réfléchissant, je pense que les 66ers est désormais le gang le plus puissant de toute cette ville. Les FU font un retour difficile en ce moment, les bridés eux n'en parlons pas et je ne pense pas qu'il y est un autre groupe ou gang en ville.
Vivement l'arrivée d'un tout premier club de bikers à Trinity, j'ai une trentaine de gars qui n'attendent que ça sans parler de tous les autres motards bloqués à Austin qui eux aussi attendent le feu vert pour débarquer ici.
Mais comme je leur ai dis, cela prendra du temps, il me faudra de l'argent, des armes et des véhicules et pour le moment, tout ceci est en train de se réunir lentement pour faire en sorte de ne pas faire de faux pas. Et même si certains m'ont fais la remarque d'avoir légèrement baissé les bras depuis quelques temps, je vais leur faire savoir que ce n'est pas le cas.

Je suis actuellement assis à la table de mon salon, à cette même table sont assis quelques autres motards que je connais bien désormais. Il y a Troy, Kowalski, Kip Teller et Harry. Ces quatre motard, c'est moi qui leur ai demandé de venir pour leur parler de quelque chose d'important.
Et oui car cela fait quelques jours maintenant que je me renseigne sur un bâtiment en ville situé à West Trinity.
Le Cigar' Club, un bâtiment autrefois fréquenté par des personnes aisées qui aiment fumer des bons cigares et boire du vin. Seulement cet endroit est désormais une sorte de squat pour des sans abris, c'est l'occasion ou jamais de reprendre la gestion de ce club.
Et pour cela, j'ai fais appel à un peu de monde pour me soutenir durant cette action qui ne devrait pas durer longtemps, il suffit juste d'être assez convainquant pour que ces types ne remettent plus jamais les pieds dans ce club.
S'en suivra quelques travaux avant l'ouverture officielle du club mais d'ici là, je ferai en sorte de m'être bien fais compris, ce club ne sera plus un squat à partir des heures qui viennent car je ne vais pas reporter ça à demain ça c'est sûr.


« Merci les gars d'être là, Troy vous en a déjà parlé mais je vais en remettre une couche ! »

Je laisse alors une jeune femme s'approcher de notre table, c'est une femme que je connais bien et celle ci nous apporte alors des bières déjà décapsulées alors que Troy ne manque pas de lui mettre une main aux fesses.
Ces types sont vraiment in-changeables mais c'est pour ça que je les apprécie vraiment depuis tout ce temps, ce sont des motards, des vrais.


« Le Cigar' Club, un bâtiment situé à West Trinity, un club réputé pour ses cigares et son vin tout droit venu de France. Aujourd'hui, ce club n'est plus qu'un squat pour des camés et autres rebuts de cette ville, on va aller reprendre ce bâtiment et le ré-ouvrir comme avant !
Je m'occuperai de la gestion et il y aura du boulot pour ceux qui le veulent, vous êtes partant ?! »


Troy : « Compte sur moi ! »

Kowalski : « La même. »

Kip : « J'vous suis ! »

Harry : « Tant qu'on peut casser des bouches, j'suis là ! »

Sourire aux lèvres, je suis content de voir qu'ils sont tous aussi motivés que moi pour cette affaire et alors que je bois de longues gorgées de ma bière, je finis par me lever enfin sans hésiter. Tous font alors comme moi afin d'aller se préparer.
Pour plus de précautions, arme de poing dans mon holster d'épaule comme tous les autres et pour tout le monde également, gants en cuir aux mains. Nous ne tirerons pas de coup de feu, c'est simplement un moyen de persuasion si jamais les squatteurs ne veulent pas dégager rapidement mais avec les gars que j'emmène avec moi, ça ne durera pas longtemps.
Bien vite, nous nous retrouvons devant chez moi dans l'allée de mon garage où nous prenons place chacun sur notre bécane respective et comme la tradition nous l'oblige, je prends la tête de file alors que le moteur de mon deux roues fait un bruit monstre.
Certains autres 66ers se retournent vers nous, ceux ci nous connaissent bien maintenant et c'est tout à fait réciproque, le temps a fait que nous sommes devenus de vrais frères, la veste que nous portons tous le prouve vraiment.

A cinq donc nous partons en direction du nord est de la ville, roulant à une allure moyenne pour éviter d'attirer l'attention sur nous, ce n'est pas notre but pour le moment même si les piétons sont encore nombreux à se retourner lors de notre passage dans les différentes rues de la ville.
En route, je n'hésite pas à me retourner plusieurs fois pour voir si mes gars sont toujours présent, on est jamais à l'abri d'une chute ou quelque chose dans le même genre...



Une demi-heure de route plus tard : West Trinity.

A moto, les trajets sont beaucoup plus courts, c'est certain même et nous voici enfin arrivés à West Trinity, sans doute la partie de la ville la plus tranquille. Aucun gang dans les environs, des quartiers plutôt chics bref, un vrai petit coin de paradis.
Et justement, nous arrivons enfin face au Cigar' Club, de l'extérieur ressemblant assez à une boite de nuit. Un large bâtiment sur deux étages, un parking en faisant le tour et la zone encerclée par un mur de pierre assez haut.
De larges fenêtres dont certaines sont cassées et des détritus de partout mais d'ici quelques jours, il n'y aura plus rien du tout alors que nous nous avançons sur le parking de ce même club, le bruit de nos bécanes font alors un maximum de bruit et nous n'hésitons pas à en faire d'avantage pour prévenir de notre arrivée.
Mais nous finissons par couper les moteurs pour enfin descendre de nos bécanes et alors que tous se rapprochent de moi, je leur annonce sans hésiter.


« Faites moi rentrer la lumière du jour dans ce putain d'bâtiment et virez moi les squatteurs ! »

Puis enfin nous avançons vers l'entrée qui semble avoir été condamnée par des planches de bois mais Harry et Troy ne tardent pas à les décoller une par une à la force de leur main.
Et enfin, les portes s'ouvrent, la lumière du soleil nous éclaire le chemin alors que nous entrons, découvrant un hall immense. Des statues recouvertes de poussière, des meubles qui n'ont pas été abimés, il semblerait que les squatteurs veuillent garder à l'état tout ce qui se trouve ici.
Un bruit venant de notre droite et voilà qu'une silhouette fonce sur nous, une bouteille cassée à la main et Harry ne tarde pas à faire recuer ce même personnage d'un simple coup de pied dans le ventre avant de le menacer de son arme alors que le squatteur est à terre.


Harry : « Vas te trouver un autre endroit ! »

Le type au sol ne tarde pas à se relever pour quitter les lieux en vitesse. Lentement, nous avançons dans le bâtiment, retirant toutes les planches de bois qui empêchaient la lumière de passer au travers des fenêtres.
C'est un endroit pourtant chic et accueillant que nous découvrons lentement et petit à petit, quelques squatteurs sont dégagés à coup de pied dans le derrière.
Il n'y a que deux façons d'entrer dans ce bâtiment, c'est ce que je vois désormais, la porte principale et une porte de service à l'arrière, c'est parfait je trouve. Les minutes passent et bientôt nous montons à l'étage, d'autres pièces cette fois ci, des salons, des réserves, des bureaux avant de nous rendre au second étage où il n'y a cette fois ci que des bureaux et des salles de réception et de réunion sans doute.
Ce bâtiment respire enfin, un dernier camé à virer alors que celui ci finit par nous dévoiler sans doute sans le faire exprès une belle somme d'argent qu'il possédait sur lui. Troy finit par escorter celui ci jusqu'à la sortie avant que nous descendions également tous ensemble là où sont nos bécanes.


« Kip ?! »

Kip : « Ouais ? »

« Tu me fais appel à une société de nettoyage, dès demain je veux que ça bouge ici ! »

Kip : « Pas d'problème, ça sera fait Johnny. »

Satisfait de sa réponse, la porte d'entrée est de nouveau fermée cette fois ci avec une chaine et un cadenas alors que nous quittons les lieux. Je vais mettre Coddy au courant de tout ceci dès que je serai rentré dans le territoire des 66ers avec mes gars...


Citation :
Gains :
2.000$
Gestion du Cigar' Club

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Re: Reprendre le Cigar' Club [ Action ]   Lun 14 Juin - 21:18

Deux jours sont passés depuis notre dernière descente au Cigar' Club, j'ai laissé à Kip le soin de prendre contact avec une société de nettoyage. En ce qui me concerne, j'ai passé commande d'alcool et de cigares ainsi que de diverses choses pouvant manquer à l'appel et aujourd'hui, je dois aller faire l'état des lieux.
J'ai déjà engagé quelques motards pour les postes de videur, ceux ci seront contraints d'être habillés en costard mais cela ne leur déplait pas pour autant à mon grand étonnement quand même.
Et puis ces gars n'étaient pas très à l'aise à la casse ou au garage, certains ne sont pas fais pour la mécanique alors ils vont là où ils sont le mieux. Ainsi, les 66ers bougent un peu plus vers l'ouest de la ville, dans les quartiers chics en quelques sortes.
Si un jour j'en viens à créer un club de motards, c'est à West Trinity que celui ci sera implanté avant tout, c'est comme ça mais il en revient au leader de choisir pour les autres et pour moi, c'est un bon point géographique sur la carte.
Même s'il y a un poste de police à quelques quartiers de là, c'est quand même à l'opposé de toutes les sources d'emmerdement comme les anciens quartiers du GET, des triades mais aussi les quartiers des FU. Pour le moment, seuls deux gangs de tuneurs sont bien présents en ville, ceux ci monopolisent certaines choses importantes en ville comme les 66ers qui ont désormais une bonne place je trouve.

Accompagné de Troy, je roule en direction de West Trinity, nous sommes chacun sur notre moto respective. Roulant à une allure moyenne, nous n'allons pas tarder à arriver sur place, tout devrait normalement être prêt pour l'ouverture du club.
Cela va faire un petit moment que ce bâtiment n'a pas reçu la moindre visite, ça va lui faire du bien de respirer un peu. Ainsi, je prends encore un tout petit peu plus d'importance en ville, les clients que je vais recevoir seront peut-être des invités de marque qui sait.
Pour le moment, je vais prendre en main la gestion, faire en sorte que tout se passe au mieux et faire passer le mot comme quoi ce club est de nouveau ouvert est accessible aux clients. Heureusement, il n'y avait aucun travaux de rénovation à faire, juste un grand coup de nettoyage à passer et des squatteurs à virer au plus vite.
En ce qui les concerne eux, je n'en ai plus rien à faire tant qu'ils ne remettent plus jamais les pieds dans ce club sans avoir l'intention de consommer quoi que ce soit.

Après une petite demi-heure de route, nous arrivons enfin sur place, passant le mur entourant le club, nous nous garons le long de cette même file de motos, il doit y en avoir cinq ou six sans compter les nôtres.
Il y a déjà quatre vigiles et un de mes gars qui s'occupe de la comptabilité, c'est un vieux motard qui n'est même plus capable de tenir une arme en main. Je lui ai offert l'occasion de finir dans un fauteuil confortable pour lui éviter des soucis.


Kip : « Johnny ! »

Je me retourne à cet appel, voyant Kip qui s'approche de moi, sourire sur les lèvres, celui ci vient de l'intérieur du club.

Kip : « Tout est prêt. »

« Alors soyez prêt maintenant, tu as donné aux vigiles leurs instructions ? »

Kip : « Oui, impossible qu'un p'tit con s'introduise dans nos murs ! »

C'est ce que je voulais entendre et pour finaliser ma visite, je suis Kip jusqu'à l'intérieur du bâtiment où il ne tarde pas à me faire faire un tour des lieux en vitesse...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
 
Reprendre le Cigar' Club [ Action ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Club de Shogi
» Achats groupés club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les quartiers du centre-ville :: Cigar' Club-
Sauter vers: