AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une page se tourne [ libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johnny Green
Spécial - Biker
Spécial - Biker
avatar

Nombre de messages : 480
Age : 26
Gang : 66ers
Metier : Gérant du Cigar' Club / Mécanicien moto
Date d'inscription : 10/08/2009

Feuille du personnage
Arme(s) portée(s) (3 max): Couteau papillon ( x1 ) / Glock 21 (x1) / Desert Eagle (x1)

MessageSujet: Une page se tourne [ libre ]   Mer 2 Juin - 23:50

« Mais dégage connard ! »

A peine sortit de la casse après une journée de boulot que la circulation semble avoir prit son rythme habituel. Des chauffards de partout et des abrutis qui ne savent pas conduire.
Sauf que cette fois ci, c'est une fourgonnette des forces de l'ordre qui m'est passée devant, j'ai bien faillis y passer.
Je ne sais pas ce qui se passe mais il semble y avoir une certaine activité aujourd'hui en ville, quelques sirènes au loin mais aucun coup de feu ou alors ils sont beaucoup trop loin pour que je puisse les entendre.
En selle sur mon deux roues, je roule en direction du quartier où je réside, un quartier situé en plein cœur du territoire des 66ers. Je dois bien avouer que je m'y sens en sécurité totale, Coddy et ses gars ont accueillis les motards à bras ouverts et rien que pour ça, je leur dois beaucoup.
Mais ce n'est pas cette bonne action qui va m'expliquer pourquoi les flics ont l'air d'être tous dehors aujourd'hui, le Gouvernement aurait-il décidé de bouger son cul un peu pour la paix à Trinity. Si c'est le cas, j'attends encore le jour où les flics viendront essayer de me sortir de force de mon domicile, ils auront du soucis à se faire.

L'avantage avec mon boulot, c'est que je n'y habite pas très loin et en une vingtaine de minutes seulement, me voici garé dans l'allée de mon garage.
Cependant, un petit détail me dérange un peu, une dizaine de bécanes sont garées devant chez moi ainsi que des quatre roues appartenant aux 66ers mais je ne me souviens pas avoir organisé une soirée ou un repas pourtant.
Coupant le contact de mon deux roues, je mets les deux pieds au sol avant de me mettre à marcher jusqu'à l'entrée de ma maison qui est généralement tout le temps ouverte.
Impossible de compter le nombre de personnes qui sont là, attroupés dans mon salon, devant ma télévision et presque chacun, une bière à la main. Ils sont attentifs et sérieux, pour une fois, ça fait une drôle de sensation quand même.


« Y s'passe quoi là ? »

« Chuuuut ! »

« J'vais t'faire fermer ta gueule à toi ! »

Le biker concerné se retourne alors vers moi, n'ayant pas remarqué que je venais d'arriver, il me lance un « pardon » assez timide et gêné.
Je vois enfin Troy qui s'avance vers moi à vive allure avant de me dire à voix basse dans le creux de l'oreille tout en me faisant signe de regarder la télévision.


Troy : « Ça bouge aujourd'hui en ville, la flicaille a débarquée dans les quartiers des racailles du GET, ils ont tous secoué. Leur quartier se vident petit à petit, regarde par toi même, les arrestations, les perquisitions, les fuites, il ne reste plus grand chose... »

« T'es en train de me dire que le plus grand colosse de cette ville n'a plus la tête sur les épaules à l'heure qu'il est ?! »

Troy : « On peut dire ça ouais mais Nikita semble être toujours en liberté... »

Melvin Nikita, sans doute le premier nom que les gosses apprennent à l'école en cours d'histoire-géographie tellement ce type a marqué cette ville. Si Melvin court toujours, les flics finiront bien par le retrouver et s'il y a une belle prime pour sa capture alors mes gars et moi seront de la partie bien entendu mais ça reste à voir.
Attentif, je regarde la télévision, les bras croisés, le regard fixe. Je ne sais pas quoi penser de tout ceci mais une chose est sur, si ces gangsters cherchent à venir ici, ils seront accueillis à coups de pied dans l'cul.
D'un jour à l'autre, un empire surpuissant semble avoir tout perdu, la drogue surement, je ne vois que ça ou peut-être se croyaient-ils trop intouchables. Je ne sais pas vraiment, tout le monde va suivre cette affaire de proche.
Pour ma part, en dehors du boulot, je vais essayer de voir s'il n'y a pas certaines choses à récupérer sur place comme des armes pour mon business par exemple. Le plus drôle dans tout ça serait de voir des membres encore en vie du GET venir m'acheter des armes.
Avec eux, pas de business, une balle bien placée et on en parle plus, c'est de la vermine à mes yeux et cette vermine est semblable à une épidémie qu'il faut à tout prix soigner.
Ce soir, les chaines de télévision ne cesseront pas de diffuser ces images c'est certain, pour ma part, j'en ai déjà vu assez et c'est adressant un petit coup de coude à Troy que je lui fais signe de me suivre jusque dans mon bureau.
Une fois tous les deux à l'intérieur, celui ci referme la porte après son passage alors que je prends place sur mon siège de bureau.


« Les médias... on va pas faire des conclusions tout de suite, on va laisser les jours passer et voir comment ça bouge. »

Troy : « D'accord et pour les armes ? »

« On continue comme avant, on ira fouiller leur territoire voir s'ils ont pas planqués des armes un peu partout mais n'en parle à personne pour le moment. »

Troy : « Compte sur moi. »

« Fais juste en sorte que les gars se comportent comme s'il n'y avait jamais rien eu, on mettra quelque chose en place d'ici une semaine. »

Je me redresse enfin, Troy a comprit, il ne dit rien de ce que je viens de lui dire et tout ira bien. Si nous assistons à la chute du GET, il se peut que cela bouleverse certaines choses en ville mais dans le bon sens.
Des territoires qui se libèrent, des racailles partout dans les rues dont certains ont leur tête surement mise à prix, des armes, de la drogue en liberté en ville, que demander de plus.
Enfin bon, nous quittons enfin mon bureau alors que les autres gars se sont lancés sur un débats d'actualité auquel je n'assisterai pas, je n'ai pas envie de parler de cela et pour l'heure, je sors de chez moi dans le but d'aller nettoyer les chromes de ma bécane...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/video/x9jhfo_sons-of-anarchy-ep-5_sho
 
Une page se tourne [ libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libre service de codes (mises en page RP)
» LIBRE ? La roue tourne
» Codes en libre service ? aka J'ai que ça à faire [FERMÉ]
» Haiti tourne la page... enfin !
» Fiches de RP / Liens [Aide & Libre Service]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity City - GTA RPG :: -Les quartiers péripheriques :: Territoires des Tuneurs et de la Mafia :: Les 66ers-
Sauter vers: